SAISON 9 - EPISODE 13
" L'ÉTERNEL RETOUR  "
"Situations ever seen in the MP past or the theory of Nietzsche"
broadcasting : 21/05/2001 - ep #260


 
 
 
 
 
 
 
 
 

avec la participation de :

Sean Kanan dans le rôle de Johnny Rockfawl

et : Britney Spears dans le rôle de Sharon Emmerson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Scene 1 :Jane Design's

Lexi rend une visite innatendue à Jane.

JANE : - Lexi ??? Que me vaut le plaisir de ta venue ?
LEXI : - J'avais un peu de temps alors je me suis dit que je pourrais rendre visite à une amie...
JANE : - Ca fait longtemps qu'on ne s'était pas vues seule à seule... Qu'est-ce que tu deviens ?
LEXI : - Oh... comme d'habitude, je m'occupe de ma compagnie et de mon mari... un peu comme toi, quoi !
JANE : - L'enfant en plus ! Et la soeur aussi !!!
LEXI : - (peu convaincante) Oui, j'ai appris pour l'ami de Shirley, c'est très triste...
JANE : - Je fais tout pour qu'elle s'en remette mais elle touche le fond en ce moment.
LEXI : - Il lui faudrait un homme !!! Je plaisante, Jane, je plaisante !
JANE : - Alors, c'est tout ce que tu es venue me dire ?
LEXI : - Non, en fait, j'ai un service à te demander...
JANE : - Vas-y je t'ecoute.
LEXI : - Voilà, j'aimerais que tu t'occupes de me créer ma nouvelle garde-robe pour ce printemps. Je suis admiratrice de ton travail et je voudrais que tous mes modèles soient signés de ta griffe.
JANE : - Vraiment ???
LEXI : - Oui, ça t'étonne à ce point ?
JANE : - Non, enfin... un peu !!! Mais c'est gentil...
LEXI : - Alors, tu acceptes ? Bien sûr, je te paierais au prix normal. Pas de ristourne pour les copines, hein ????
Je connais ça !
JANE : - Je suis d'accord mais ça risque de coûter très cher quand même !
LEXI : - Je me fiche du prix, j'ai énormément d'argent, enfin James en a beaucoup ! Alors pourquoi ne pas en profiter, n'est-ce pas ?
JANE : - Bien, je vais m'y mettre immédiatement.
LEXI : - Génial. Allez, je dois te laisser, je dois aller à la gym, il y a un nouveau prof de musculation, il paraît qu'il vaut le coup d'oeil !!!!

Scene 2 : Wilshire Memorial Hospital

Peter passe du temps avec Eve, qui va de mieux en mieux, elle semble totalement guérie. Elle s'excuse même du mal qu'elle a pu lui faire. Elle est jalouse et se méfie toujours autant d'Eve.

EVE : - Peter ? J'ai un cadeau pour toi ! Tiens !
PETER : - Pour moi ? Mais en quel honneur ?
EVE : - C'est pour te remercier de m'avoir laissé sortir.
PETER : - Il n'y avait vraiment pas de quoi me faire un cadeau, j'ai simplement jugé que tu étais apte à retourner dans la société, c'est tout !
EVE : - Oui, mais ça me fait plaisir ! Tu ne l'ouvres pas ?
PETER : - Si bien sûr.
(Il ouvre, c'est une chemise bleue)
PETER : - Oh, une chemise ! Merci Eve. Oh, la cravate qui va avec !!! Il fallait pas, vraiment !!! Merci.
EVE : - De rien. C'est aussi une façon de m'excuser pour tout ce que je t'ai fait, la blessure etc ...
Il la serre dans ses bras au moment où Amanda les surprend
EVE : - Allez, je dois filer. Amanda risque de s'enerver sinon !!!
(Eve part)
PETER : - Amanda, ce n'est pas du tout ce que tu crois.
AMANDA : - Mais je ne crois rien. Elle t'as fait un cadeau, tu l'as juste serrer dans tes bras pour la remercier. Pas de quoi en faire un drame à la "Sunset Beach" !!!
PETER : - Oui, tu as raison !!!
AMANDA : - Tu la crois sincère ?
PETER : - Tu veux le savoir ? Pas la moindre seconde je ne l'ai cru sincère, mais bon, c'est Eve !
 

Scene 3 : Venice-House

David se rend à Venice-House. Il frappe violemment à la porte de la maison de Peter et Amanda.

DAVID : - Val ! Valery, ouvre moi, je t'en prie, il faut qu'on parle.
Valery finit par ouvrir la porte
VALERY : - Je n'ai rien à te dire, David. Vas t-en !
DAVID : - Attends, je suis venu m'excuser.
VALERY : - Je t'en prie, tu veux pas me faire croire ça ?
DAVID : - Je voudrais que tu me pardonnes pour la réaction stupide de mon frère.
VALERY : - C'est pas ton frère qui a eu la réaction la plus stupide, c'est toi !!!
DAVID : - Quoi ?
VALERY : - Tu m'avais promis de ne plus réagir aussi violemment face aux critiques vis-à-vis de nous, de notre différence d'âge mais comme d'habitude, tu m'as mentit, tu n'es qu'un beau parleur, prétentieux et arriviste. Je veux plus te voir, David. Vas t-en !
DAVID : - Tu ne peux pas me quitter comme ça, juste à cause de mon frère !
VALERY : - C'est pas à cause de James, David, mais bien à cause de toi.
DAVID : - Donnes-moi une seconde chance, je t'en supplie.
VALERY : - Tu l'as déjà eu ta seconde chance. Désolé. Maintenant, ne fais pas d'histoire et laisse moi tranquille, j'ai besoin d'être seule pour faire le point.
DAVID : - D'accord, comme tu voudras. Mais sache que je t'aime Val. Et que je suis désolé.
Valery ferme la porte derrière un David dépité.

Scene 4 : Maison de la Plage

Michael se réveille avec une énorme bosse sur le crâne.
Souffrant de douleur, il avale deux aspirines en tentant
de se souvenir de ce qu'il s'est passé et de s'en remettre.

MICHAEL : - Aïe, ma tête !!!!!! On dirait qu'un camion est passé sur ma tête, je crois que j'ai besoin d'une bonne aspirine... Mais que s'est-il passé ??? Il va falloir que je prévienne l'hôpital que je ne pourrais pas venir travailler aujourd'hui, j'ai trop mal !!!

Scene 5 : Venice-House

Hillary reçoit une lettre du juge, elle va devoir se présenter au tribunal pour ce qu'elle a fait.
Hillary est bouleversée et ne sait plus quoi faire. Mais qu'a t-elle fait ? Que cache t-elle ?

Scene 6 : hôtel Wenworth

James et Lexi sont en train d'inaugurer l'ouverture du premier hôtel de leur chaîne internationale
 
LEXI : - Je lève mon verre à toi, mon amour, pour ce fabuleux hôtel que tu 
as créé !
JAMES : - Le premier d'une très longue liste.
LEXI : - Tchin'
JAMES : - Tchin', chérie, Tchin'.
Ils boivent du champagne.
JAMES : - Je suis allé au bout de mes projets et personne n'a réussit à m'en empêcher.
LEXI : - Tu es le meilleur, James ! Enfin, après moi bien sûr !!!
Soudain, Lexi est prise d'un malaise.
LEXI : - Je vais pas bien, James, je crois que je vais...
Lexi tombe
JAMES : - Lexi !!!! Oh non !!! Lexi, qu'est-ce qui t'arrive, mon amour ?
James appelle une ambulance.

Scene 7 : Maison de la Plage

Kimberly rentre chez elle et apporte les croissants à Michael pour se faire pardonner d'avoir fait exploser sa voiture et lui avoir brisé une chaise sur le crâne !

KIMBERLY : - Réveilles-toi Michael, j'apporte les croissants !
MICHAEL : - Quoi ? Il est quelle heure ?
KIMBERLY : - L'heure de te lever, je viens d'aller acheter des croissants français, ils sont tout chaud !
MICHAEL : - Et en quel honneur ?
KIMBERLY : - Je voulais me faire pardonner d'avoir fait exploser ta voiture...
MICHAEL : - (se lève d'un bond) Mais t'es complètement folle ???? Qu'est-ce qui t'as pris par la tête pour faire exploser ma voiture, et comment t'as fait d'ailleurs ? Et puis non, je préfère même pas le savoir !!!
KIMBERLY : - Ca va, t'as fini ?
MICHAEL : - Non !!! Non, j'ai pas fini ! Qu'est-ce qui t'as pris aussi de me casser cette chaise sur le crâne, j'ai hyper mal maintenant, je dois avoir une bosse énorme !!!
KIMBERLY : - Ca va, je t'ai déjà dit que j'étais désolée, alors embrasses-moi et mange un croissant !
MICHAEL : - Ca va pas, non ??? Tu crois que je vais passer l'éponge comme si rien ne s'était passé ? Je te rappelle que tu as mis le feu à ma voiture avant de m'assomer avec une chaise !!! T'es devenue complètement étrange ces derniers temps !
KIMBERLY : - (souriant) J'adore quand tu te mets en colère, ça m'excite Michael...
(Michael fait ses affaires, et part)
KIMBERLY : - Mais... Michael, où tu vas ???
MICHAEL : - Je vais travailler, ça me changera les idées !!!
KIMBERLY : - Et les croissants ???
(Il claque la porte)
KIMBERLY : - Bon, bah, tant pis !
Kimberly hausse les épaules et mange un croissant, comme si plus rien ne la touchait !

Scene 8 : Melrose Place

Sherri vient annoncer sa décision à Jane et Tony, ses enfants.

SHERRI : - Jane, Tony, il faut que je vous dise : j'ai pris une décision.
TONY : - Ah ouais, laquelle ?
SHERRI : - J'ai accepté le poste de rédactrice en chef du magazine.
JANE : - Oh mais c'est génial, je te félicite, vraiment, c'est formidable. Je suis si heureuse pour toi !
SHERRI : - Merci chérie, je t'en remercie. Mais le problème c'est que...
TONY : - Que tu vas devoir t'en aller à New-York, c'est ça ?
SHERRI : - Effectivement. Mon poste se trouvant à New-York, je vais devoir partir m'y installer.
JANE : - Oh non !!! Il n'y a pas de possibilité de délocaliser ?
SHERRI : - Je ne suis que la rédactrice en chef, pas la propriétaire du magazine Jane. Tu sais bien que si je pouvais rester ici je le ferai mais je veux vraiment ce job, tu comprends ?
JANE : - Bien sûr. Je te demande pardon, je suis egoïste.
SHERRI : - Non pas du tout, je suis ta mère c'est tout.
Tony, lui, est en manque de drogue.
TONY : - Bon, c'est pas que je m'ennuie mais je ne me sens pas très bien. Ca vous dérange pas si je rentre ?
JANE : - Non, vas-y.
SHERRI : - Je passerai te voir plus tard, Tony.
(Il sort)
SHERRI : - Ca va Jane, t'as l'air soucieuse ?
JANE : - C'est Tony, il m'inquiète depuis quelques jours. Je sais pas, il n'est pas comme d'habitude, on dirait qu'il est malade. Mais bon, j'irai lui parler plus tard.
SHERRI : - Il est sûrement fatigué, il travaille dûr la journée et il sort toute la nuit, il dort peu, ça doit être ça !
JANE : - Oui, sûrement.

Scene 9 : cabinet médical

Amanda entre dans le cabinet médical et croise Eve sortir du bureau de Peter.

AMANDA : - Peter ! Je viens de voir Eve sortir d'ici... Dis-moi, vous passez beaucoup de temps ensemble ces temps-ci...
PETER : - Serais-tu jalouse ?
AMANDA : - Moi, jalouse ? Hein !!! Pas du tout.
PETER : - Ah vraiment ?
AMANDA : - Non mais je trouve simplement que tu passes beaucoup trop de temps avec Eve en ce moment, c'est tout. Vous avez sûrement beaucoup de choses à vous dire...
PETER : - Ecoutes, je passe du temps avec elle parce que je suis médecin et qu'elle a besoin de parler à quelqu'un.
AMANDA : - Et bien sûr, tu t'es proposé ... Tu es tellement bon !
PETER : - Je fais ça simplement par compassion, c'est tout, ne va pas t'imaginer quoi que ce soit !
AMANDA : - Je devrais ?
PETER : - Quoi ?
AMANDA : - M'imaginer quelque chose ?
PETER : - Arrête un peu, tu sais bien que je n'aime que toi, et surtout pas Eve !!!
AMANDA : - Prouves-le !
(Il la serre dans ses bras et l'embrasse tendrement pour lui prouver son amour).

Scene 10 : Wilshire Memorial Hospital

Au Wilshire Memorial, le médecin fait entrer Lexi dans son cabinet. Lexi est inquiète.

LEXI : - Alors docteur, j'espère que ce que vous avez à m'annoncer n'est pas une maladie ou un virus parce que j'ai encore beaucoup de choses à faire et ça me dérangerait de mourir si tôt !!!
DOCTEUR : - Non, ne vous inquietez pas, ce n'est pas si terrible que ça. Au contraire.
LEXI : - Alors ?
DOCTEUR : - Vous attendez un enfant.
LEXI : - (mortifiée) Quoi ?????
DOCTEUR : - Vous etes enceinte.
(Lexi semble déçue voire terrifiée)
DOCTEUR : - Eh bien, j'aurais pas voulu voir votre tête si je vous avez annoncé que vous étiez condamnée...
LEXI : - Vous voulez rire, j'aurais préféré !!! C'est pas possible, je ne peux pas être enceinte ????
DOCTEUR : - Vos analyses sont formelles, vous etes enceinte de 3 semaines.
LEXI : - 3 semaines ???? J'en etais sûre, James et moi faisons trop l'amour ! A chaque fois, le préservatif craque mais je prend toujours la pillule pourtant !!! Je ne comprends pas...
DOCTEUR : - Vous savez, la pillule n'est pas efficace à 100%, un accident est vite arrivé surtout si vous avez une activité plutot, disons, très active !!!
LEXI : - C'est rien de le dire !
DOCTEUR : - Ca va aller ?
LEXI : - Je ne sais pas, là vraiment, je ne sais vraiment plus.
DOCTEUR : - Où est le père ?
LEXI : - Dans la salle d'attente.
DOCTEUR : - Je vais le prévenir si vous voulez.
(Le médecin commence à se lever d'un pas décidé quand Lexi lui attrape le bras)
LEXI : - Non !!!! Attendez, je préfère attendre un peu avant de lui annoncer, vous comprenez...
DOCTEUR : - Oui mais n'attendez pas trop quand même, c'est quand même le père de l'enfant !
LEXI : - Ok, mais je préfère lui faire la surprise moi-même, d'accord ???
DOCTEUR : - Bien.

Scene 11 : Melrose Place

En rentrant à Melrose, James questionne Lexi sur son entretien avec le médecin
à l'hôpital.

JAMES : - Alors, pourquoi refuses-tu de me dire ce que le médecin t'a dit ?
LEXI : - Je te le répète encore une fois, il ne m'a rien dit, tout va très bien !
JAMES : - Alors pourquoi es-tu restée autant de temps dans son cabinet ?
LEXI : - Il voulait simplement s'assurer que tout allait bien alors il m'a fait passer quelques examens...
JAMES : - Comme ?
LEXI : - Oh, ça va, je ne vais pas te citer la liste des examens quand même !!!
JAMES : - Tu me jures qu'il n'y a rien de grave ? Tu me le dirais quand même, n'est-ce pas ?
LEXI : - Le médecin m'a juste dit que mon léger malaise était dû au stress. Selon lui, je travaille trop !
JAMES : - Bon, si tu n'as rien de grave alors tant mieux !

Scene 12 : dans un parc

Hillary et Amanda sont assises sur un banc dans un parc de Venice. Hillary semble extrêmement
inquiète et Amanda sent que quelque chose ne va pas.

AMANDA : - Alors maman, pourquoi as-tu absolument tenu à me voir dans ce parc ?
HILLARY : - Amanda, promets-moi d'abord de ne pas m'en vouloir quand je t'aurais tout dit !
AMANDA : - Qu'est-ce que tu me caches ?
HILLARY : - Promets-moi que tu ne m'en voudras pas.
AMANDA : - Dis-moi !!!
HILLARY : - Je ne t'ai pas tout dit.
AMANDA : - Comment ça, tu ne m'as pas tout dit ????!!!!
HILLARY : - Si je me cache, c'est aussi parce que je suis poursuivie par le fisc. J'ai besoin de ton aide.
AMANDA : - C'est pas vrai ??? Comment veux-tu que je t'aide si tu ne me racontes pas en détails ce qui t'arrive ?
HILLARY : - Je suis poursuivie parce qu'on m'accuse d'avoir détourné les fonds de ma nouvelle agence de mannequins et ne pas avoir déclaré cet argent au fisc. Amanda, c'est terrible, je risque d'aller en prison !!! J'ai besoin de toi, je t'en supplie dis-moi que tu me soutiendras !
AMANDA : - C'est promis.
(Elle la serre dans ses bras).

Scene 13 : Melrose Place

Michael demande à Lexi de lui louer un appartement à Melrose Place, elle comprend alors qu'il y a de l'eau dans le gaz entre Kim et lui.

LEXI : - Qui est-ce ???
MICHAEL : - C'est moi, Lexi, c'est Michael ! Ouvres !
(Elle ouvre la porte et semble très déprimée)
MICHAEL : - Eh bien, t'en as mis du temps à ouvrir !
LEXI : - Qu'est-ce que tu veux Michael ?
MICHAEL : - Wowww, tu as un mine pitoyable !!! Tu es malade ou quoi ?
LEXI : - C'est très gentil Michael, je t'en remercie.
MICHAEL : - Désolé mais vraiment, tu sembles pas très bien. Des ennuis ?
LEXI : - Tu ne me déranges tout de même pas pour me démoraliser encore plus ? Qu'est-ce que tu veux à la fin ???
MICHAEL : - Il te reste un appartement à me louer ?
LEXI : - Oui pourquoi ?
MICHAEL : - Pour moi.
LEXI : - (reprenant sa joute verbale) Tiens, y aurait-il de l'eau dans le gaz entre toi et la dingue ???
MICHAEL : - S'il te plaît, Lexi, veux-tu me louer cet appartement ou non ?
LEXI : - Okay, comme tu voudras ! Si tu veux rien me dire... Attends moi là, je vais chercher les clés du 2.

Scene 14 : dans un parc

Hillary avoue quelque chose à Amanda. Elle semble très mal à l'aise.

HILLARY : - Je suis désolée Amanda, je sais que tu vas m'en vouloir terriblement mais je ne peux plus te mentir plus longtemps comme ça.
AMANDA : - Comment ça tu m'as mentit ???
HILLARY : - Je t'ai dit que je voulais me cacher chez toi pour échapper à un père d'une top model furieux qui voulait me tuer. C'est faux, j'ai tout inventé.
AMANDA : - Quoi ??? Pourquoi m'as tu raconté des histoires ?
HILLARY : - Parce que je n'étais pas sûre que tu acceptes de m'aider si je te disais simplement que je suis poursuivie par le fisc et que je risque d'aller en prison.
AMANDA : - Mais bien sûr que je t'aurais tout de même aidé, tu es ma mère et tes ennuis sont mes ennuis.
HILLARY : - Tu m'en veux n'est-ce pas ?
AMANDA : - Oui, je t'en veux de m'avoir mentit, tu aurais dû m'avouer la vérité dès le départ mais je vois que tu n'as pas encore tout à fait confiance en moi !
HILLARY : - Mais si Mandi, j'ai confiance en toi, et c'est bien pour ça que je suis venue vers toi, tu es ma fille et j'ai besoin de ton aide.
AMANDA : - Je ne te demande qu'une seule chose.
HILLARY : - Laquelle ?
AMANDA : - De ne plus jamais rien me cacher.
HILLARY : - (mystérieuse) Non... bien sur que non, je ne cache absolument rien d'autre.
AMANDA : - Tu en es sure ?
HILLARY : - (mentant) Oui, je ne cache rien d'autre, je te le jure. Je te le jure...

Scene 15 : appartement de Johnny, Hollywood West

Tony devient de plus en plus accroc à la drogue et donne de plus
en plus d'argent à son <<ami>> Johnny.

JOHNNY : - Alors Tony, t'as apporté l'argent ???
TONY : - (en manque) Ouais... dépêches-toi s'il te plaît, il m'en faut tout de suite !!!
JOHNNY : - Tu permet que je compte ?
(Johnny se met à compter les billets)
JOHNNY : - 350, c'est bon il y a le compte !
TONY : - Allez dépêches-toi !!!
JOHNNY : - Dis-donc, on dirait que t'es en manque...
(Il part chercher la drogue)
TONY : - Putain, grouille !!!
(Il met sa tête entre ses mains, s'arrache les cheveux)
JOHNNY : - Hey, calmes-toi, la voilà ta dope !!!
TONY : - (se droguant, il plâne) Hummm, c'est géant !!!
JOHNNY : - C'est de la bonn celle-là hein ? Je t'ai pas mentit !!! Alors qu'est-ce qu'on dit à son ami ???
TONY : - Merci, Johnny, t'es vraiment un pote !
JOHNNY : - C'est normal entre amis de s'entre-aider !

Scene 16 : Venice-House

Amanda demande à Sharon de venir, elle a une surprise pour elle.

AMANDA : - Sharon, je peux te voir deux minutes ?
SHARON : - Oui maman ?
AMANDA : - Ca fait bizarre d'entendre le mot "maman"...
SHARON : - Oh, désolé, si tu veux que je t'appelle Amanda, ça me dérange pas..
AMANDA : - Non pas du tout, j'adore entendre ce mot sortant de la bouche de ma fille. Je voudrais te demander quelque chose.
SHARON : - Je t'écoute.
AMANDA : - Est-ce que tu veux réellement te lancer dans un carrière musicale ?
SHARON : - Oui, ça a toujours été mon plus grand rêve, tu sais. Mes parents adoptifs m'ont très tôt inscrite à des cours de piano et de chant et j'ai toujours su que je voulais devenir chanteuse.
AMANDA : - Parce que nous avons un client à WWS qui est dirigeant d'une célèbre maison de disques en Europe et je t'ai même obtenu un rendez-vous avec lui !!!
SHARON : - (folle de joie) C'est pas vrai ????
(Amanda fait signe "oui" avec la tête)
SHARON : - Oh mon dieu, j'arrive pas à le croire, je vais rencontrer un producteur ???
AMANDA : - Oui, tu vas pouvoir lui prouver ton talent.
SHARON : - Merci maman, vraiment, je te remercie.

Scene 17 : sur la route

Shirley a définitivement sombré dans l'alcoolisme. Ivre, elle prend le volant de sa voiture et provoque un grave accident de voiture dans lequel elle est très grièvement blessée.

Scene 18 : Melrose Place, appartement de James et Lexi

La police vient frapper à la porte de James et Lexi. James ouvre.

POLICE : - Monsieur Wenworth, je suis désolé de venir vous déranger une fois de plus.
JAMES : - C'est à quel sujet encore ???
LEXI : - (de loin) Qui est-ce, chéri ?
JAMES : - C'est la police !
(Lexi, appeurée, accourt vers la porte d'entrée par crainte)
LEXI : - (inquiète) Que se passe t-il, il y a un problème monsieur l'agent ???
POLICE : - J'ai voulu venir en personne vous annoncer que nous abandonnions l'enquête sur le meurtre de John Alkyard.
JAMES : - (colère) Quoi ??? Mais vous ne pouvez pas faire ça, il a tenté de nous tuer, nous voulons savoir qui l'a assassiné !!!
LEXI : - James, écoutes, si la police ne peut plus rien faire, c'est qu'elle ne peut vraiment plus. Il faut leur faire confiance.
POLICE : - Oui, madame, vous avez raison, nous avons tout fait pour retrouver des indices mais cet assassinat est l'eouvre d'un professionnel. Nous sommes persuadés qu'il s'agit d'un règlement de compte à l'intérieur même de l'organisation.
JAMES : - Alors vous abandonnez ???
POLICE : - Je suis navré, monsieur, croyez-moi.
JAMES : - C'est ça ouais !
POLICE : - Je vous souhaîte une bonne journée.
(Le flic part, Lexi referme la porte, sourire aux lèvres)
LEXI : - Allons, Jimmy, le plus important c'est que ce manique soit mort, il ne peut plus rien nous arriver à présent.
JAMES : - Oui, tu as sans doute raison mais tout cela me semble tellement étrange...
LEXI : - Je sais comment te distraire, tu viens ???
(Elle l'entraîne dans la chambre à coucher).

Scene 19 : Venice-House

Amanda explique à Valery les problèmes de sa mère et lui demande d'être son avocate.
Valery accepte mais lui dit que ce n'est pas gagné d'avance car Hillary est coupable !

AMANDA : - Je te remercie d'être venue aussi vite.
VALERY : - Ca semblait urgent. De quoi s'agit-il ?
AMANDA : - J'ai besoin de ton aide. C'est ma mère.
VALERY : - Elle a des problèmes ?
AMANDA : - Voilà, elle est poursuivie par le fisc pour avoir détourné les fonds de son ancienne agence de mannequins.
VALERY : - Et elle doit combien ?
AMANDA : - Plusieurs millions.
VALERY : - Tu peux préciser ?
AMANDA : - Disons, exactement 96 millions 875 690 dollars.
VALERY : - Ah ouais !!! Quand même !!! Et Hillary est ...
AMANDA : - Elle avoue, elle est coupable. Elle a détourné cet argent pour créer une nouvelle agence plus grande et pas contrôlée par un adjoint qui ne cessait de lui causer des problèmes. Alors, tu veux bien te charger de l'affaire ?
VALERY : - Je veux bien mais ça ne va pas être très facile étant donné que ta mère est bel et bien coupable.
AMANDA : - C'est pas gagné alors, hein ?
VALERY : - Loin de là. C'est même très mal partit !!! Mais je ferais de mon mieux.

Scene 20 : WWS, bureau de David

James se rend dans le bureau de David, culpabilisant pour sa réaction.

JAMES : - David, je peux te parler ?
DAVID : - Qu'est-ce que tu fais dans mon bureau ???
JAMES : - Attends, je veux simplement te parler.
DAVID : - Moi je n'ai rien à te dire.
JAMES : - Je souhaîtais m'excuser pour mon attitude. J'ai été puérile, je ne voulais pas te blesser. Je sais, je l'ai fait et je m'en excuses, je n'ai pas à juger tes choix.
DAVID : - Exactement, tu n'avais pas à te mêler de ma vie privée, tu as été infecte avec Valery, et ça je ne peux pas te le pardonner.
JAMES : - J'irai la voir pour m'excuser. Je voulais juste que tu saches que je m'en voulais terriblement de m'être comporté ainsi avec vous, et à présent, je respecte votre couple et je suis heureux pour toi que tu ai enfin trouvé une femme géniale.
(James sort)

Scene 21 : Wilshire Memorial Hospital

Peter finit enfin par laisser sortir Eve de l'hôpital, jugeant qu'elle
est de nouveau apte à confronter la société.

PETER : - Eve ?
EVE : - Oui Peter, que se passe t-il ?
PETER : - Je viens t'annoncer une bonne nouvelle, tu va pouvoir sortir d'ici.
EVE : - (heureuse) Quoi ??? Je peux enfin sortir ???
PETER : - Oui, j'ai parlé aux autres médecins et ils sont d'accord.
EVE : - C'est génial, je suis folle de joie !!! Quand ?
PETER : - Maintenant !
EVE : - Maintenant ? Oh, je ne m'y attendais pas...
PETER : - Ne me dis pas que tu n'as plus envie de partir ?
EVE : - Non, non, c'est pas ça... Je vais faire mes affaires tout de suite !!!
---------------
Alors Eve sort de l'hôpital et une fois dehors, ses yeux s'emplissent de haine
EVE : - Quel imbécile ce Peter !!!!! Il croit vraiment que je suis calmée et prête à me faire encore avoir par tout le monde ! Il rêve ! Je ne me laisserais plus jamais faire par ceux qui m'ont fait du mal et ils vont tous me le payer. Je suis encore plus forte que jamais, et ça va faire mal !!!! Je suis vraiment bonne comédienne, ils pensent tous que j'étais devenue hyper sympathique, guérie alors qu'au fond de moi je bouillonnais. Je suis de retour et ça va faire très mal !

Scene 22 : Melrose Place

Jane soupçonne de plus en plus Tony de prendre de la drogue et voudrait
pouvoir faire quelque chose mais il se détache de plus en plus d'elle.

JANE : - Tony, ça  va ? Tu sembles fatigué !!!
TONY : - (shooté à mort) Putain, qu'est-ce que vous avez tous à me faire chier en ce moment, foutez-moi la paix !
JANE : - C'est pas la peine de réagir ainsi, je suis ta soeur, je me fais simplement du soucis pour toi.
TONY : - Oui, bah, tu ferais mieux de t'occuper de ton mari !
JANE : - Qu'est ce que tu veux insinuer ?
TONY : - Rien, bordel, fous-moi la paix !!!
JANE : - Tu viens pas avec nous à l'aéroport ? On accompagne maman prendre son avion, elle part à New-York ce soir.
TONY : - Non, je suis crevé, je l'appelerai demain !
JANE : - Tu ne te drogues pas ?
TONY : - Ca y est, je suis crevé, alors c'est que je me drogue !!! T'es parano, ma soeur !!!
JANE : - Je ne comprends plus ton comportement, on s'entendait si bien il y a quelques temps, et là, tu es si méchant envers moi. Je ne te reconnais pas.
TONY : - Allez, vas t-en.
JANE : - J'y vais, j'y vais. Mais saches que je suis là si tu as besoin d'aide, d'accord ???
(Tony lui ferme la porte au nez et retourne à la salle de bain pour prendre une nouvelle dose)
TONY : - Putain, ça fait du bien !!!!

 

Scene 23 : aéroport de Los Angeles

Kyle et elle accompagnent ensuite Sherri à l'aéroport. Celle-ci monte dans l'avion et part à New-York où une toute nouvelle vie l'attend. Jane est triste de la voir partir alors Kyle la serre dans ses bras.

KYLE : - Voilà, porte n°8-C. C'est votre porte d'embarcation, Sherri.
SHERRI : - (triste) Oh, ça me fait bizarre de devoir vous quitter de nouveau...
KYLE : - Bon, je vais vous laisser vous dire au-revoir. A bientôt, Sherri.
SHERRI : - Prenez bien soin de ma fille Kyle.
Kyle la serre dans ses bras avant de s'écarter
"Les passagers à destination de New York City sont priés d'embraquer porte 8 C, dernier appel".
JANE : - Bon, je crois qu'il va falloir nous dire au-revoir.
SHERRI : - Oh ma chérie, je suis si fière de toi !!!
JANE : - Moi aussi, je suis heureuse que ma mère devienne une grande journaliste de mode à New-York, tu le méritais.
SHERRI : - Oui, une nouvelle vie m'attends à New York mais saches que je suis là si jamais tu as besoin de parler, de te confier ou même sans aucune raison, appelles-moi ou viens me voir. Promis ?
JANE : - Promis. Mais je vais avoir pas mal d'occupations entre mon entreprise, Shirley en pleine dépression, et Tony qui m'inquiète de plus en plus, je ne vais pas avoir une minute pour souffler.
SHERRI : - Tu me tiendras au courant pour Tony, d'accord ?
Une hôtesse arrive vers Sherri pour lui demander d'embarquer.
HOTESSE : - Madame, il va falloir embarquer à présent.
SHERRI : - Oui, j'arrive tout de suite. (à Jane) Je t'aime tellement ma fille...
JANE : - Allez , vas-y avant que ce soit trop dûr.
Après s'être embrassées une dernière fois, Sherri embarque dans l'avion, les larmes coulant sur son visage. Et à travers les vitres de l'aéroport, Jane et Kyle regardent son avion s'envoler.
 

Scene 24 : Wilshire Memorial, bloc opératoire

Shirley est admise d'urgence à l'hôpital après son accident de voiture.

INFIRMIERE : - Attention, on vous ammène une jeune femme accidentée de la route, elle perd beaucoup de sang.
MICHAEL : - Oh mon Dieu, mais c'est Shirley, la soeur de Jane !!!
INFIRMIERE : - Vous connaissez la victime ?
MICHAEL : - Oui, bien sûr que je la connais. Bon, préparez-moi le bloc, son état est grave.
INFIRMIERE : - Oui, elle est entre la vie et la mort.
MICHAEL : - T'inquiètes pas Shirley, je vais te sortir de là, fais-moi confiance.
INFIRMIERE : - Docteur, tous les blocs sont déjà pris !!!
MICHAEL : - Je m'en fiche, faites quelque chose, mais il me faut un bloc sinon elle mourra !!!
INFIRMIERE : - C'est bon, le bloc 3 vient de se libérer.
MICHAEL : - Bien, il n'y a plus une seconde à perdre !!!

Scene 25 : Maison de la Plage

Le livre de Kimberly est en vente libre dans toutes les librairies, et s'est déjà vendu à plus de 300 000 exemplaires à travers tous les Etats-Unis d'Amérique. Kimberly, en apprenant la nouvelle, est folle de joie. Elle décide de fêter l'événement en allant au "Melrose Night".

Scene 26 : Venice-House

Valery se confie à Amanda sur sa relation avec David et ses doutes quant à leur situation.

AMANDA : - Dis-moi, toi non plus on dirait que ça ne va pas fort !
VALERY : - Non, ça va pas. Il faut que je t'avoue quelque chose.
AMANDA : - Quoi ?
VALERY : - J'avais une liaison avec David, le frère de James.
AMANDA : - Comment ? Toi et David ???
VALERY : - Je sais, ça paraît étrange, et ça choque pas mal de personnes...
AMANDA : - Non, je trouve ça formidable ! Depuis le temps qui nous parlait de toi, de ta personnalité... Pour une surprise !
VALERY : - Oui mais j'ai rompu.
AMANDA : - Pour quelle raison ?
VALERY : - A ton avis ?  A cause de notre différence d'âge et du regard des autres trop cruel...
AMANDA : - Tu as tort, tu t'en fiches de ce que les autres pensent, tu ne dois penser qu'à ton bonheur c'est tout !!!
VALERY : - Je sais mais c'est trop dûr !
AMANDA : - Tu tiens à lui ou pas ?
VALERY : - Biens sûr que je tiens à lui, je l'aime !
AMANDA : - Alors si tu l'aimes, ne le laisses pas filer.

Scene 27 : dans un club malfamé

Johnny propose à Tony de se droguer avec une seringue et le jeune homme accepte.
Il devient, décidément, de plus en plus, drogué.

Scene 28 : Melrose Night

Au "Melrose Night", Kimberly fête son succès en se saoulant au Martini et à la Tequila si bien que Kyle, serveur au bar, décide de la ramener à la maison de la plage.

KIMBERLY : - (îvre) Allez Kyle, mon chou, sors le champagne, ce soit on fait la fête !!!
KYLE : - Vous ne pensez pas avoir déjà assez bu ?
KIMBERLY : - Non !!! Je veux fêter la sortie de mon livre comme il se doit !
KYLE : - Félicitations, j'ai appris qu'il s'était déjà bien vendu. Vous etes une star à présent.
KIMBERLY : - Oui beau brun, je suis une star !!! Mais j'aimerais mieux être ta star !!!
KYLE : - Vous ne savez même plus ce que vous dites. Vous devriez rentrer chez vous.
KIMBERLY : - Pas avant d'avoir eu ma téquila !!!
KYLE : - Vous avez déjà bu 5 martinis et 1 téquila ... ça suffit, non ?
KIMBERLY : - J'en veux une autre, Kyle, alors sers m'en une autre s'il te plaît. J'ai le droit de m'amuser un peu, non ?
KYLE : - Bon, j'ai compris, je vous ramène ! Sarah, tu me remplaces s'il te plaît ?
SARAH : - Ouais, pas de problème Kyle.
Kyle porte Kimberly dans ses bras et l'emmène dans sa voiture.
KIMBERLY : - Hey, lâches-moi Kyle, tu n'as pas le droit !!!!

Scene 29 : Maison de la Plage

Arrivés à la maison de la plage, il est obligé de la porter jusque dans la chambre (où il remarque la porte aux dix serrures) et l'allonge sur le lit. Mais Kimberly n'est pas décidée à le laisser partir, elle le prend par le cou, l'entraîne sur elle, lui déchire ses vêtements et Kyle ne résiste pas et lui fait l'amour ...

KYLE : - Voilà, on est arrivé !
KIMBERLY : - Dépose-moi maintenant !!!
KYLE : - Il va falloir dormir maintenant, Kimberly, vous etes saoule !
Il l'emmène dans la chambre à coucher et est stupéfait devant les 10 serrures qu'elle a mit sur la porte.
KYLE : - Tiens, c'est bizarre, vous avez fait mettre dix serrures à votre porte ?!!!?
KIMBERLY : - C'est pour éviter qu'on vienne me déranger...
Il l'allonge sur le lit
KYLE : - (séduit) Bien, eh ben je crois que je vais retourner au club...
KIMBERLY : - Tu crois ? Tu n'as pas envie de rester ?
KYLE : - Pourquoi resterais-je ?
KIMBERLY : - Je sais pas, peut-être pour ça...
Elle le prend alors par le cou, l'entraîne sur elle, lui déchire ses vêtement
KYLE : - Hummm... je crois que ce n'est pas raisonnable Kimberly, nous ne devrions pas faire ça...
KIMBERLY : - Fais-moi l'amour Kyle !!!
Kyle la déshabille et ils font l'amour.

... TO BE CONTINUED ...

Ne manquez pas le prochain épisode :
"Une mauvaise surprise"
(episode 14)

Votre avis nous intéresse, écrivez-nous et dites nous ce que vous
pensez des nouveaux épisodes de "Melrose Place".
E-MAIL
ou
FORUM

©Copyright Matheson Entertainment 1999-2001 - Tous Droits Reservés