Written by Chucky Matheson

SAISON 9 - EPISODE 14
" UNE MAUVAISE SURPRISE "
" Amanda In Trouble Again "
broadcasting : 28/05/2001 - ep #261
MELROSE PLACEStarring
JOSIE BISSETT as JaneSARAH BUXTON as ShirleyTHOMAS CALABRO as MichaelMARCIA CROSS as KimberlyROB ESTES as KyleFINOLA HUGHES as ValeryHEATHER LOCKLEAR as AmandaJAMIE LUNER as LexiJAMES MARSDEN as JamesRYAN PHILLIPPE as TonyIVAN SERGEI as DavidRENA SOFER as EveJACK WAGNER as PeterSCOTT WOLF as ChrisLINDA GRAY as Hillary
 
 
 
 
 
 
 
 
 

avec la participation de :

Tyra Banks dans le rôle de Blair

Sean Kanan dans le rôle de Johnny Rockfawl

et : Britney Spears dans le rôle de Sharon Emmerson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Scene 1 : Maison de la Plage

Kyle se réveille aux côtés de Kimberly à la maison de la plage. Il reprend ses esprits
alors que Kilberly est déjà habillée, prête à partir.

KIMBERLY : - Salut... Bien dormi ?
KYLE : - Quelle heure est-il ?
KIMBERLY : - Il est 9 heures. Je voulais te dire que j'ai passé une nuit fabuleuse. Faire l'amour avec toi, ça n'a vraiment rien à voir avec les autres hommes. Tu as été génial...
KYLE : - (culpabilisant) Ah mais tu sais...
KIMBERLY : - Tu me diras ça plus tard parce que je dois partir là. Prends tout ton temps, la maison est à toi tout seul ce matin. Mais tu la connais bien puisque tu as vécu ici quelques temps on m'a dit !
KYLE : - Attends il faut qu'on...
(Elle est partit)
KYLE : - ... parle !
(Il se lève et s'assoit au bord du lit, tenant sa tête dans ses mains)
KYLE : - (avec remords) Et mince ! Qu'est-ce que j'ai fait ??? J'ai passé la nuit avec Kimberly. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir dire à Jane en rentrant pour lui expliquer que je ne suis pas rentré de la nuit, que j'ai découché ???!!!

Scene 2 : Wilshire Memorial Hospital

Pendant ce temps, Jane est toujours à l'hôpital où elle a passé la nuit en attendant
que Shirley sorte du bloc opératoire.

JANE : - Mon Dieu, faites qu'elle s'en sorte !!!
Michael sort enfin du bloc après toute une nuit d'opérations
JANE : - Michael !!!! Alors dis-moi qu'elle va bien !
MICHAEL : - (triste) Je ne peux pas te dire qu'elle va bien mais qu'elle s'en est très bien tirée. J'ai fait mon possible et ça a payé. Shirley est une jeune femme très forte, elle s'est battue jusqu'au bout.
JANE : - (soulagée) Alors elle est sauvée ?
MICHAEL : - (souriant) Oui ! Oui, Shirley est saine et sauve. Je l'ai prise en main à temps.
JANE : - Oh, je te remercie Michael. Merci de lui avoir sauvé la vie !
MICHAEL : - Je n'ai fait que mon travail.
JANE : - Je peux la voir ?
MICHAEL : - Si tu veux mais ne reste pas longtemps, elle doit se reposer d'accord ?
JANE : - Bien sûr. Merci.

Scene 3 : dans un caniveau

Tony, lui, se réveille dans un caniveau de la ville. Il reprend connaissance après avoir passé la nuit à se "shooter" avec ses potes toxicomanes.

TONY : - Putain, qu'est-ce que je fous là ???? Où sont les autres ? Et ma came, où est-elle ??? J'ai plus rien, et on m'a même piqué mon portefeuille !!! Merde !!!

Scene 4 : Venice-House

Valery, Amanda et Hillary se réunissent pour préparer la défense
de cette dernière, qui risque la prison.

VALERY : - Bon, je reviens du bureau du procureur. Il a prit l'affaire en main comme vous le savez...
HILLARY : - Et qu'est-ce que je risque ?
VALERY : - Il recquiert 7 ans de prison à votre encontre, Hillary.
HILLARY : - 7 ans ???!!!
AMANDA : - Il n'y va pas de main morte !
VALERY : - Ce qu'il faut savoir c'est qu'il vaudrait mieux plaider coupable, et le juge en tiendra compte et pourra baisser la peine à 3 ou 4 ans au grand maximum.
HILLARY : - Alors je plaiderai coupable et je m'acquitterai de ma peine.
AMANDA : - Non !!! Je suis sûre qu'on peut trouver une autre solution, je ne veux pas que tu ailles en prison. Valery, je t'en prie aides-nous à trouver un moyen de lui empêcher de calvaire.
VALERY : - Je ne vois vraiment pas ce que je peux faire, ils ont toutes les preuves accablantes contre vous Hillary et je ne vois pas ce que l'on pourrait dire ou faire pour que vous ne soyiez pas jugée...
AMANDA : - Maman, je te jure que je ferai tout pour que tu n'ailles pas en prison. Tu m'entends ? Tout !!!

Scene 5 : Melrose Place

Eve va voir Lexi à Melrose afin de pouvoir récupérer son ancien appartement.

EVE : - Lexi ?
LEXI : - Tiens Eve !!! On t'as laissé sortir de l'asile ?
EVE : - Oui, je vais beaucoup mieux maintenant, je vais pouvoir retrouver une vie...commment dire?... normale !
LEXI : - Oui bah faut pas rêver non plus !
EVE : - Je voudrais récupérer mon appartement.
LEXI : - Vraiment ??? Je crois que ça va ne va pas être possible.
EVE : - Pourquoi ?
LEXI : - Parce que ton instabilité psychologique est néfaste sur cette résidence et tu comprends que je dois assurer la sécurité à tous les résidents, et tu es si imprévisible.
EVE : - J'ai changé ! Je te le jure, demandes à Peter ou à Kimberly, eux ils pourront te le dire !
LEXI : - Autant demander au Diable de dire la vérité !!!
EVE : - Je t'en prie Lexi, je sais qu'on a pas toujours été sur la même longueur d'onde mais j'ai absolument de reprendre mon appartement et recommencer ma vie.
LEXI : - Bon... c'est d'accord. Mais il faut que tu saches que les loyers ont augmenté.
EVE : - C'est pas grave, c'est pas grave du tout, j'accepte !
LEXI : - Augmenté du double...
EVE : - Du double ???
LEXI : - Les affaires sont dures en ce moment.
EVE : - Tant pis, j'ai de quoi payer. Je vais chercher mes affaires chez Kimberly et je repasse emménager et signer le
nouveau bail.

Scene 6 : Hollywood Boulevard, Walk of fame

Sharon se met à chanter dans la rue accompagnée d'une bande-son lorsqu'un producteur brittanique, en voyage à Los Angeles, la remarque et lui avoue qu'il adore ce qu'elle fait et qui est prêt à la signer dans
sa maison de disque en Angleterre, ce qui signifie que si elle accepte, elle devra quitter les USA pour la Grande-Bretagne, cette occasion ne se représentera pas tous les jours, se dit-elle.

Scene 7 : Melrose Place

Tony rentre à Melrose et Kyle arrive en même temps, il le découvre titubant, dans un état plus que pitoyable avec les vêtements déchirés et la barbe des trois jours, et Kyle comprend vite, lui qui a déjà été toxicomane il y a deux ans, que son beau-frère a lui-aussi plongé dans cet enfer.

KYLE : - Hey Tony !!! Ca va pas ?
TONY : - Hein ??? Quoi ? Aides-moi s'il te plait !
KYLE : - Mais qu'est-ce qui t'arrive en ce moment ? Regarde toi, tu as les vêtements tout déchirés, et la barbe de 3 jours !!!
TONY : - Et alors ? J'ai décidé de changer de look, c'est tout !
KYLE : - Tu sens mauvais en plus, viens, rentre à l'intérieur !
TONY : - Non, je veux rentrer chez moi !!! Lâches moi maintenant !
KYLE : - Tu te drogues, n'est-ce pas ?
TONY : - Où t'as été pêché ça, encore, toi ?!!?
KYLE : - Je suis passé par là moi aussi, alors ne joue pas ce jeu avec moi car je sais que tu en prends.
TONY : - Fous moi la paix, j'ai pas besoin de toi, ok ?
KYLE : - Fais pas de connerie Tony, saches que si tu as besoin d'aide je suis là, d'accord ?
TONY : - Laisses moi !

Scene 8 : Maison de la Plage

 Kimberly est totalement surexcitée et est pleine de joie après la nuit
passée avec Kyle.

Peter frappe à la porte de la maison de la plage. Kimberly vient ouvrir.
KIMBERLY : - Peter ? Qu'est-ce que tu fais ici ?
PETER : - Je passais oar là alors je suis venu prendre de tes nouvelles, savoir comment tu vas...
KIMBERLY : - Mais très bien, pourquoi ?
PETER : - Je sais pas, comme ça !
KIMBERLY : - Comment tu sais, il est venu t'en parler ?
PETER : - Kimberly, mais qu'est-ce qui t'as pris de mettre le feu à sa voiture ??? Et ensuite de lui avoir cassé une chaise sur le crâne ???
Kimberly se comporte comme si elle n'avait pas entendu ce que son ami lui a dit
KIMBERLY : - Oh Peter je suis si heureuse !!!
PETER : - Quoi ?
KIMBERLY : - (d'un ton complètement excité et survolté) J'ai passé une nuit comme jamais j'en avais passée auparavant. J'ai fait l'amour toute la nuit avec Kyle, c'était merveilleux !!! Je crois qu'il est amoureux de moi, Peter, c'est pas formidable ???
PETER : - Je crois que je n'ai pas très bien compris là... Tu as couché avec ...
KIMBERLY : - Avec Kyle, oui !!! Je crois que je suis folle de lui, c'est un sacré amant, cette nuit a été explosive !!!
PETER : - Bon bah épargnes moi les détails, je t'en prie !
KIMBERLY : - Tu sembles surpris, tu n'es pas heureux pour moi ?
PETER : - Si, je suis très content pour toi mais très étonné, Kyle est marié avec Jane et je croyais qu'ils étaient heureux ensemble, j'ai beaucoup de mal à croire que...
KIMBERLY : - Que quoi ? Qu'il vienne voir quelqu'un comme moi ?
PETER : - Pas du tout !!! Tu es une femme formidable, mais je ne pensais pas que Kyle puisse tromper Jane c'est tout !!!

Scene 9 : Jane Design's

Chris travaille seul à "Jane Design" quand soudain arrive Blair, avec pour seul vêtement un manteau de fourrure, et elle tente de lui sauter dessus mais il la repousse violemment.

BLAIR : - Chéri... ?
CHRIS : - Blair, qu'est-ce que tu fais là ?
Soudain, Blair quitte son manteau de fourrure et Chris découvre qu'elle ne porte rien !!!
CHRIS : - Blair, rhabilles-toi, je n'aime pas ce petit jeu là.
BLAIR : - Allons, ne me dis pas que je ne te fais pas d'effet !!!
CHRIS : - Tu peux te rhabiller, ça ne me fait plus rien !
BLAIR : - Ah bon ? Tu es devenu gay alors !!!
CHRIS : - Non mais je crois que si tu restes ici, tu vas finir par me dégoûter des femmes !!!
BLAIR : - (le gifflant) Espèce de salaud !
CHRIS : - Vas t-en avant que je ne prévienne les flics, tu n'as pas compris que je ne veux plus de toi, tout ton cinéma ne servira à rien. Alors fais tes affaires et quitte la ville, et oublies moi.
BLAIR : - J'en ai pas fini avec toi, Chris, je vais te faire payer le mal que tu m'as fais et je te tuerai s'il le faut !!!
CHRIS : - (ne prenant pas ses menaces au sérieux) C'est ça, ouais...
(Blair s'enfuit).

Scene 10 : Venice-House

David ne cesse d'envoyer des fleurs et des messages à Valery
en espérant qu'elle acceptera de lui donner une nouvelle chance.

On frappe à la porte d'Amanda. Celle-ci ouvre.
LIVREUR : - Une nouvelle livraison pour Mademoiselle Howell.
AMANDA : - Encore des fleurs ? (lui donnant un pourboire) Tenez !
LIVREUR : - Merci beaucoup m'dame. Bonne journée.
-----
AMANDA : - Eh be, celui-là il tient vraiment à toi !!!
VALERY : - J'en veux pas !
AMANDA : - C'est le quatrième bouquet de fleurs que David t'envoie, tu crois pas qu'il faudrait l'appeler maintenant ?
VALERY : - Je ne veux pas le voir, je ne veus pas lui parler. Il m'a fait du mal.
AMANDA : - Ecoutes, il a fait une connerie d'accord, mais il tient à toi énormément, il veut simplement une nouvelle chance.
VALERY : - Je ne sais pas...
AMANDA : - Si tu l'aimes, ne le fais pas trop attendre.

Scene 11 : WWS Group., bureau d'Amanda

Lexi ne désarme pas et s'entête à vouloir voler les actions d'Amanda à "WWS" : elle
introduit un virus informatique dans l'ordinateur de sa rivale en pensant détruire toutes
ses informations et ses projets.

LEXI : - Alors, il faut que j'inroduise ce virus informatique à l'intérieur de l'ordinateur d'Amanda afin de détruire tous ses dossiers et projets. Comme ça, elle ne sera plus un obstacle pour moi. Mais il faut que je trouve son code d'accès. Mais comment, elle si maline ! Attends, Lexi, réfléchis... De quoi Amanda est la plus fière ??? De ses compagnies, de son travail, et de Peter !!! ALors : ["D&DAWAWW"-faux code] Réessayons : [DDWWSAWA - code érroné/dernière tentative avant l'enclenchement de l'alarme de sécurité] J'ai pas intérêt à me planter cette fois : ["DDAWAPET" - code accepté"] Génial !!!
Je suis un génie !!! Maintenant, je n'ai plus une seconde à perdre, introduire disquette - propager fichier. OK.
Parfait ! Maintenant, Amanda, tu ne peux plus rien contre moi !!!

Scene 12 : Wilshire Memorial Hospital

A l'hôpital, Shirley se réveille et découvre Michael et Jane auprès d'elle, la veillant. Jane tente de la consoler mais en vain, Shirley est toujours autant déprimée.

JANE : - Michael !!! Shirley se réveille, viens vite !
SHIRLEY : - (faible) J a n e................
JANE : - Oui ma chérie, je suis là ne t'en fais pas.
MICHAEL : - Elle s'est réveillée ? Je vais tester sa réactivité.
(Il lui ouvre les yeux et regarde avec une lampe, lui lève le bras etc...)
MICHAEL : - Ca va beaucoup mieux, je suis très content. Shirley, tu es une battante !!!
SHIRLEY : - C'est pas si sûr !
JANE : - Mais si !
SHIRLEY : - Que s'est-il passé ?
JANE : - Tu ne t'en souviens pas ?
SHIRLEY : - Non.
MICHAEL : - Tu avais bu, et tu as eu un accident de voiture. J'ai réussi à te sauver à temps en tentant une opération.
SHIRLEY : - Oui, je me souviens un peu. Je voulais rejoindre mon Greg là-haut.
JANE : - Chut.... Shirley, arrête de penser à ça, il faut que tu refasses surface, que tu te battes, Greg n'aimerait pas te voir dans un état pareil.
SHIRLEY : - Qu'est-ce que tu en sait ? Greg n'est plus là aujourd'hui et moi j'aurais voulu recevoir le coup de couteau à sa place, c'était moi qui méritait de creuver pas lui !!! (elle fond en sanglots et Jane la serre dans ses bras).

Scene 13 : Jane Design's

Plus tard, Lexi se rend à "Jane Design" pour voir son amie Jane.

LEXI : - Salut Jane !
JANE : - Tiens Lexi, tu vas bien ?
LEXI : - Je fais tout pour... Mais je viens te voir pour te demander d'arrêter immédiatement la création de ma nouvelle garde-robe.
JANE : - Quoi ? Pourquoi ça ? Tu es déçue des premiers résultats ?
LEXI : - Non, non, pas du tout. Ca n'a rien à voir.
JANE : - Alors pourquoi ? On venait à peine de commencer avec mes ouvrières...
LEXI : - Disons que dans quelques mois, je risque de ne plus rentrer dedans, si tu vois où je veux en venir.
JANE : - Non ???? Tu es ... enceinte ???
LEXI : - Oui, j'attends un enfant de James.
JANE : - Oh mais c'est formidable !!! Je suis vraiment heureuse pour vous. Tu sais, un bébé c'est la plus belle chose qu'une femme puisse faire dans ce monde, et c'est aussi l'une des plus belles preuve d'amour d'une femme à son mari. C'est merveilleux, vraiment. Moi, depuis que j'ai Mason, je suis la plus heureuse des femmes. Et ça a ressoudé mon couple avec Kyle.
LEXI : - Il faut que je t'avoue quelque chose, je doute terriblement. Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de garder ce bébé. Je ne me sens pas l'instinct d'une mère, contrairement à toi. Je ne sais vraiment plus quoi faire, quoi penser...
JANE : - Surtout ne fais rien de grave avant d'en avoir parlé à James, d'accord ?
LEXI : - Oh mais je ne sais vraiment pas ce que je dois faire !
JANE : - Mais est-ce que tu as envie de le garder cet enfant ?
LEXI : - (comme si c'était une évidence) Bah non ! J'ai toujours eu une sainte horreur des gosses, ça fait du bruit, ça mange, ça fait caca, il faut les changer, ça sent mauvais... Non merci, c'est pas pour moi ! Je préfèrerai encore avoir un chien à la rigueur...
JANE : - Je te jure que non, un bébé c'est formidable, Mason est mon rayon de soleil, je n'ai jamais été aussi épanouie. Je t'en prie, parles en à James et surtout viens me voir si tu as besoin d'en parler, d'accord.
LEXI : - C'est d'accord, Jane. Je te remercie pour tes conseils mais je ne suis pas faite pour devenir mère.

Scene 14 : FOX TV, plateau de télévision

Les ventes du livre de Kimberly font d'elle la nouvelle coqueluche des médias et elle passe dans une grande émission de télévision pour parler de son autobiographie et elle en profite pour raconter aux
téléspectateurs en mal de sensations fortes tout son passé mouvementé !!!

JOURNALISTE : - Mesdames et messieurs, je vous demande d'acclamer celle dont le procès a passionné l'Amérique et qui vient de sortir son autobiographie,  Kimberly Shaw Mancini !!!!!!!
(applauses)
KIMBERLY : - Merci, merci beaucoup. Vous allez bien ???
(le public crie "Ouais")
JOURNALISTE : - Vous voulez prendre ma place c'est ça ?
KIMBERLY : - Pourquoi pas !
JOURNALISTE : - Prenez un ticket alors et faites la queue comme tout le monde ! Bon, allez, sans plaisanter. Quel succès !!!
KIMBERLY : - N'est-ce pas ?
JOURNALISTE : - Avec votre livre, vous etes numéro 1 des ventes depuis 3 semaines, vous etes la coqueluche des médias. Comment gérez-vous ce succès là ?
KIMBERLY : - Vous savez, je le prend avec beaucoup de recul car j'ai vécu tellement de choses horribles dans ma vie que maintenant je souhaîte profiter des moments au jour le jour.
JOURNALISTE : - Carpe Diem !!!
KIMBERLY : - Oui, c'est un peu ça.
JOURNALISTE : - C'est pour raconter vos ennuis que vous avez écrit ?
KIMBERLY : - Non, ce livre c'était un exutoire, pour me libérer de tous ces poids et puis ensuite j'ai voulu mettre cela en page et le faire partager à d'autres personnes qui passent par ce que j'ai vécu ou aux autres personnes aussi pour leur montrer ce que l'on peut vivre dans une vie comme drames !!!
JOURNALISTE : - Alors tentatives de meurtres, viols et mariages ont rythmé votre vie jusque là, votre vie est un vrai roman !
KIMBERLY : - (rires) Oui !!! C'est vrai que j'ai tenté de tuer certaines personnes comme mon mari par exemple parce que j'étais atteinte de ce que l'on appelle la schizophrénie, une maladie mentale qui serait génétique selon les médecins californiens, mais j'ai aussi fait exploser un immeuble, enfermer mon meilleur ami dans un asile, je me suis fait violée, ma mère m'a fait passer pour morte en me faisant enfermer dans une clinique privée perdue au fin fond de l'Ohio ...
JOURNALISTE : - Whhaooou, quel parcourt !!! Bientôt un film non ?
KIMBERLY : - Pourquoi pas ? Vous savez, j'y songe de plus en plus sérieusement.
JOURNALISTE : - En tout cas, si vous voulez en savoir plus sur la vie trépidente et incroyable de Miss Kimberly Shaw, courrez vous procurer son livre, je l'ai lu et j'ai été impressionné ! Kimberly, merci d'avoir accepté notre invitation et nous vous souhaitons bonne continuation pour la suite.
KIMBERLY : - C'est moi qui vous remercie ! Et n'oubliez pas, il y a toujours un psychopathe qui se cache au fond de vous même !!! Au revoir !!!

Scene 15 : Melrose Place, appartement de David

Valery se rend à Melrose avec un des sept bouquets de fleurs que David lui a envoyés.
Elle veut que tout recommence entre eux.

DAVID : - Qui est-ce ?
VALERY : - C'est moi, David, c'est Valery. Ouvre moi !
Il ouvre
DAVID : - Tu n'as quand même pas fait tout ce chemin de Venice jusqu'à Melrose pour me rendre le bouquet de fleurs que je t'ai envoyés ?
VALERY : - Non, quand j'ai reçu le 7° bouquet, j'ai pris ma voiture et je suis venue jusqu'ici car j'ai pris conscience que tu étais très important à mes yeux, et que je t'aime.
DAVID : - (l'embrassant) Tu ne m'en veux plus alors ?
VALERY : - Non ! Je me fiche de ce que les gens peuvent bien penser ou dire à notre sujet, maintenant le principal c'est que je t'aime et que je veux rester avec toi.
David l'entraîne jusque dans sa chambre et commence à la déshabiller
DAVID : - Je tiens énormément à toi, Val, et je vais te le prouver...
Ils font l'amour

Scene 16 : Venice-House

Amanda est bouleversée : elle vient de recevoir une lettre du tribunal ce qui l'inquiète. Elle se dépêche d'ouvrir l'enveloppe.
AMANDA : - (ouvrant l'enveloppe puis lisant la lettre)
"Madame Burns, veuillez trouver ci-après la date de votre comparution au tribunal de Los Angeles. Vous serez entendue par le juge Falcone pour votre mise en cause dans le détournement de fond de l'agence Michaels's Models. Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat le plus rapidement"... bla... bla... bla.... Mais qu'est-ce que ça veut dire ??? Je n'ai rien à voir avec ce que ma mère a fait, ça n'a aucun sens !!! Il faut que je tire cela au clair, et très vite !!!

Scene 17 : Wilshire Memorial

Peter est inquiet du comportement de Kimberly et croise Michael à qui il confie ses craintes.

PETER : - Tiens Michael tu tombes bien je voulais te voir justement.
MICHAEL : - J'ai tout mon temps, je viens de passer trois heures au bloc !
PETER : - J'ai vu Kimberly dans la matinée...
MICHAEL : - (ironique) Hum, quelle chance !!!
PETER : - Elle avait un comportement très étrange.
MICHAEL : - Pour changer !
PETER : - Elle est surexcitée, complètement survoltée, elle n'écoutait rien de ce que je lui disais !!!
MICHAEL : - Et alors ?
PETER : - Et alors ??? Tu ne trouves pas que son comportement a changé depuis quelques temps ?
MICHAEL : - Si, effectivement !!! Si tu veux mon avis, ma femme ou ce qu'il en reste, est redevenue complètement schizophrène, exactement comme avant si ce n'est pire.
PETER : - C'est ce que je craignais.
MICHAEL : - Tu veux que je te dise ? Elle me fait encore plus peur qu'avant, je la crois vraiment capable du pire cette fois, elle ne rigole plus !!!

Scene 18 : Venice-House

 Sharon rentre après son rendez-vous avec un producteur de disques, elle est rayonnante
mais Amanda, elle, semble très soucieuse.

SHARON : - Maman ? Je peux te parler maintenant si tu as deux minutes ?
AMANDA : - Hein ?
SHARON : - Tu sembles ailleurs, ça va pas ?
AMANDA : - (soucieuse) Si si, ça va, ça va. De quoi voulais-tu me parler ?
SHARON : - Je suis allée à ce rendez-vous avec le producteur, tu sais ...
AMANDA : - Et alors ?
SHARON : - Alors on a beaucoup parlé, il m'a fait faire des essais de voix en studio, j'ai écouté des mélodies, et il a trouvé que j'avais quelque chose de très rentable, de très "dans le vent" comme il dit et j'ai signé un contrat dans sa maison de disques !!!
AMANDA : - Oh mais c'est génial !!! Je suis très heureuse pour toi. Vraiment...
SHARON : - Mais cette maison de disques est basée à Londres...
AMANDA : - Tu ne veux pas dire que...
SHARON : - Si ! Je vais débuter une carrière de chanteuse mais pas ici à Los Angeles, je vais partir m'installer à Londres chez une tante. Enfin...une tante du côté de ma famille adoptive.
AMANDA : - Oui, je comprends. Mais c'est ta tante quand même tu sais ! Et tu vas partir quand ?
SHARON : - Et ben là je vais faire mes bagages, et une voiture m'attend pour m'accompagner à l'aéroport.
AMANDA : - Je vais t'aider.

Scene 19 : WWS, bureau de James

James découvre en consultant les valeurs de "WWS" à Wall-Street qu'une mystérieuse personne est en train d'acheter un sacré paquet d'actions de sa société. Il voudrait bien connaître son nom.

Scene 20 : Melrose Place, appartement de Lexi et James / Venice House

Lexi, une lettre à la main, téléphone à sa pire ennemie, Amanda, pour lui annoncer
une bonne/mauvais nouvelle tout dépend de quel côté on se place !

LEXI : - Allo Amanda ? C'est Lexi
AMANDA : - Qu'est-ce que vous voulez encore, Lexi ?
LEXI : - Vous ne me croirez jamais ! J'ai reçu un courrier du tribunal aujourd'hui !
AMANDA : - (intriguée) Ah oui ?
LEXI : - J'ai appris pour votre chère maman et pour vous. Vous etes dans de beaux draps maintenant !
AMANDA : - Je ne vois pas en quoi cela vous regarde Lexi !!!
LEXI : - C'est normal que le président des jurés se tienne au courant de l'affaire, non ?
AMANDA : - Comment ça, le président des jurés ?
LEXI : - Eh oui, Mandi, je viens de recevoir un courrier du tribunal moi aussi; je suis appelé pour être la présidente des jurés au procès de votre mère, et au vôtre par conséquent !!!
AMANDA : - C'est pas vrai ???
LEXI : - Ah !!! Je suis si heureuse, je vais enfin pouvoir vous envoyer en prison, ce dont quoi je rêve depuis tant d'années !
AMANDA : - Garce !
LEXI : - Je vous souhaîte une bonne nuit, ma chère.
(Lexi raccroche et se met à éclater de rire).
 
 

Scene 21 : Venice-House

Amanda demande des explications à sa mère au sujet de l'agence de mannequins et de son implication dans le détournement de fonds de la société.




AMANDA : - (en colère) Maman ??? Tu es là ?
HILLARY : - Je suis dans le salon, ma chérie.
AMANDA : - Il faut qu'on parle, tu me dois des explications il me semble !
HILLARY : - Tu as l'air en colère, quelque chose ne va pas ?
AMANDA : - Quel culot !!! Tu oses me demander pourquoi je suis en colère après la lettre que je viens de recevoir ??? Vraiment, c'est l'hôpital qui se moque de la charité !
HILLARY : - Je t'en prie Amanda, calmes-toi et expliques-moi ce qui t'arrive. De quelle lettre parles-tu ?
AMANDA : - J'ai reçu une ordonnance du tribunal, je vais comparette au même titre que toi pour détournements de fonds dans ta compagnie. Je ne comprends pas, je n'ai rien à voir avec ta société !!!
HILLARY : - Oh non ! Je ne pensais pas que tu serais mêlée à ça, je suis désolée.
AMANDA : - (criant) Expliques-toi ! Tu vas me dire toute la vérité, maintenant, sinon je te met dehors, t'as compris ?????
HILLARY : - Ne te met dans cet état, ma chérie...
AMANDA : - (la coupant) Ne m'appelles pas 'ma chérie', c'est clair ?
HILLARY : - Je vais t'expliquer... Lors de la création de ma nouvelle agence, je devais mettre un nom de garantie aux yeux de la banque car après l'échec de "Models'Inc", ils n'avaient plus vraiment confiance en moi, et étaient quelque peu réticent à l'idée de me prêter de l'argent...
AMANDA : - Je les comprend !
HILLARY : - Alors j'ai mis ton nom comme co-présidente de mon agence de mannequins.
AMANDA : - A mon insu ??? Comment as-tu me faire ça ? Et puis, je n'ai signé aucun document, donc je ne suis pas responsable !
HILLARY : - (baissant la tête) J'ai immité ta signature.
AMANDA : - Oh non, c'est pas vrai. T'as pas osé faire une chose pareille ??? Pas à moi ? Tu n'as donc pas changé, tu es toujours la même hein, tu manipules les gens même ta propre fille !!!
HILLARY : - (pleurant) Je t'en prie, Amanda, je ne pensais pas qu'un jour, tu serais mêlée à la société. Tu étais juste un nom sur un bout de papier, j'avais oublié au fil du temps que tu pouvais être confondue pour ce que j'avais fait !!!
AMANDA : - Ca veut dire qu'aux yeux de la loi, je suis aussi coupable que toi...
HILLARY : - Je suis désolée...
 
 

Scene 22 : Anaheim, dans un loft

Tony et Johnny se rendent à une soirée dans laquelle ils ne cessent de se droguer comme
tous les autres invités. Cocaïne, héroïne et crack, tout y passe en poudre comme en seringue.

JOHNNY : - Alors Tony, comment trouves-tu la soirée ?
TONY : - (shooté) Y'a de la bonne !!!
JOHNNY : - Je t'avais dit que mes potes te plairaient, il faut faire confiance à Johnny, quand il dit qu'il y a de la bonne dope, il ne se trompe jamais !!!
TONY : - Putain, j'ai plus de fric sur moi pour du crack, tu peux pas me dépanner ?
JOHNNY : - Ah non, là, je suis à sec, mais t'as une carte de crédit non ?
TONY : - Ouais !
JOHNNY : - Donnes moi ton code, je vais aller te retirer du liquide !
TONY : - Pourquoi, je peux pas le faire moi-même ?
JOHNNY : - Dans l'état que tu es, tu te ferais chopé par les keufs, c'est tout ce que tu arriverais à faire. Moi je encore clean, je peux y aller à ta place, je ne risque rien. Alors, c'est quoi ton code ?
TONY : - C'est 8722. C'est une American Express, tu retires pas plus de 500 $ ok ?
JOHNNY : - T'en fais pas, je suis clean moi, t'as confiance ou pas ?
TONY : - Bah oui, t'es mon pote toi !!!
JOHNNY : - (souriant) C'est bien, Tony, c'est bien.
Johnny laisse Tony seul et en partant croise un pote, Gil,  à qui il parle à l'oreille en allant.
JOHNNY : - Il est trop con, ce type, il m'a filé sa carte de crédit et son code sans broncher ! Tu vois je t'avais dit, j'ai un don pour repérer les pigeons ! Je vais pouvoir tirer le maximum !!!
GIL : - Bien joué mec !!!
JOHNNY : - Bon j'y vais, je vais chercher du fric !!! Après, je vais voir Lou pour qu'il ma refile une nouvelle drogue qui vient d'Amérique Centrale, il paraît qu'elle déchire !!!
(Il éclate de rire)

Scene 23 : Melrose Place

Tout Melrose est planté devant son poste de télévision pour suivre l'émission de télévision dans laquelle Kimberly est l'invitée principale en l'honneur de la sortie de son livre médiatique. Les télespectateurs sont sous le choc lorsqu'elle raconte son passé tumultueux entre autres son histoire d'amour avec Michael, sa folie, sa tumeur, sa "fausse mort" etc... L'audience explose !!!

Scene 24 : Wilshire Memorial Hospital

Sur les conseils de Michael, Shirley décide
de suivre une cure de désintoxication.

MICHAEL : - Toc, toc !!! Je peux entrer ?
SHIRLEY : - Bien sûr, Michael, rentres !
MICHAEL : - Alors tu vas mieux ?
SHIRLEY : - C'est toi qui m'a sauvé la vie... je te dois une vie !!!
MICHAEL : - Tu ne me dois rien. Si, t'en sortir !!!
SHIRLEY : - Facile à dire !
MICHAEL : - Est-ce que tu as envie de t'en tirer ou pas ?
SHIRLEY : - Oui, je veux m'en sortir, mais je ne sais pas si j'en aurai la force...
MICHAEL : - Il faut tout d'abord que tu cesses de boire.
SHIRLEY : - Je sais...
MICHAEL : - Tu acceptes que je t'inscive dans un programme de désintoxication ?
SHIRLEY : (un long silence) Oui.
MICHAEL : (l'embrassant sur le front) Très bien, je suis fier de toi, petite fleur.

Scene 25 : Anaheim, dans un loft

Dans la nuit, Tony, seuvré par la drogue, cherche Johnny partout.

TONY : - Johnny ? Johnny t'es où mec ?
(Il le cherche)
TONY : - Johnny, tu te caches ou quoi ?
(Soudain, il le découvre à terre)
TONY : - Ah t'es là ! Réveilles-toi, je dois filer maintenant, ma soeur va se poser des questions...
(Johnny ne répond pas, il ne bouge plus)
TONY : - Hey t'es mort ou quoi ?
(Inquiet, Tony lui prend le pouls)
TONY : - Merde, Johnny, non !!! Merde, il est mort !!! Oh mais qu'est-ce que je vais faire ??? Tout le monde est parti...
(Il prend son portable)
TONY : - (voix faible) Allô Jane ? C'est moi, Tony. Quelque chose d'horrible viens d'arriver. Est-ce que tu peux venir me chercher au 1478 Central Street, à Anaheim. Je t'en prie dépêche-toi !!!

... TO BE CONTINUED ...

Ne manquez pas le prochain épisode :
"Aimer ou tuer à Melrose Place"
(episode 15)

Votre avis nous intéresse, écrivez-nous et dites nous ce que vous
pensez des nouveaux épisodes de "Melrose Place".
E-MAIL
ou
FORUM

©Copyright Matheson Entertainment 1999-2001 - Tous Droits Reservés