Written by Chucky Matheson

SAISON 9 - EPISODE 16
" POISONS MORTELS "
" I So Hate You ! "
broadcasting : 18/06/2001 - ep #263
MELROSE PLACEStarring In Alphabetical Order :
JOSIE BISSETT as JaneSARAH BUXTON as ShirleyTHOMAS CALABRO as MichaelMARCIA CROSS as KimberlyROB ESTES as KyleLARA FABIAN as LaraFINOLA HUGHES as ValeryHEATHER LOCKLEAR as AmandaJAMIE LUNER as LexiJAMES MARSDEN as JamesRYAN PHILLIPPE as TonyIVAN SERGEI as DavidRENA SOFER as EveJACK WAGNER as PeterSCOTT WOLF as ChrisLINDA GRAY as Hillary
 
 
 
 
 
 
 
 
 

avec la participation de :

Tyra Banks dans le rôle de Blair

et : Dylan Neal dans le rôle de Bruce Beals
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Scene 1 : Melrose Place, appartement de Chris / dans la cour

Michael réanime Chris, qui a bu le poison dans son verre

MICHAEL : - Allez Chris, respires !!!
Michael continue le bouche-à-bouche et Chris reprend connaissance.
MICHAEL : - Ah !!! Chris, comment te sens-tu ?
CHRIS : - Attention derrière toi !!!
Soudain, Blair arrive au même moment et elle assome Michael avec une batte de base-ball
BLAIR : - Il t'a sauvé la vie, il doit payer !
CHRIS : - Tu es complètement folle, Blair !
BLAIR : - Non. Je vais devoir terminer le travail que j'avais commencé !!!
CHRIS : - Qu'est-ce que tu comptes faire ?
BLAIR : - Je vais te tuer toi en premier, et puis je m'occuperai de celui-là après !
Chris parvient à se relever, à utiliser ses forces
CHRIS : - Je ne te laisserai pas faire !!!
Chris et Blair se mettent à se battre très violemment dans l'appartement, puis en dehors, dans le couloir du premier étage du bulding.
BLAIR : - Espèce de salaud, t'aurais jamais dû te comporter comme ça avec moi !!!!
CHRIS : - Tu es folle, il faut te faire soigner ma pauvre !
BLAIR : - Je vais te tuer
Tout à coup, Chris met toutes ses forces et pousse Blair, qui finit par tomber par-dessus la rambarde et s'écrase en bas.
CHRIS : - Oh mon Dieu !!!
Puis, il se retourne pour vérifier si Michael va bien.
CHRIS : - Michael ! Michael !!! Ca va ?
MICHAEL : - Ca va, ça va, juste un peu sonné c'est tout !
CHRIS : - C'est horrible, Blair et moi ont s'est battut, elle était comme folle, elle ne se contrôlait plus...
MICHAEL : - Je connais ça ! Où est-elle ?
CHRIS : - On s'est battu et elle est passée par-dessus la rambarde de l'escalier et s'est écrasée en bas.
MICHAEL : - Je vais voir si elle respire.
Il descent les escaliers, prends le pouls de la jeune femme.
CHRIS : - Alors, comment va t-elle ?
MICHAEL : - Elle est morte.
Scene 2 : Venice-House

Amanda rentre chez elle et cherche Peter partout.

AMANDA : - Peter ? Peter, tu es là ? Je suis rentrée du tribunal. Je suis creuvée !
Elle n'entend personne.
AMANDA : - (insistant) Peter !!!
Elle avance dans la chambre et découvre Peter autour d'une mare de sang.
AMANDA : - Oh mon Dieu, non, Peter !!!!! Peter, je t'en prie, dis moi que tu m'entends !!!
Il est inconscient, elle prend son téléphone portable et compose le 911
AMANDA : - Allo, ici Amanda Burns, je viens de retrouver mon mari dans son sang, on a dû lui tirer dessus il y a des éclats de verre par terre. Je vous en supplie, envoyez quelqu'un immédiatement, c'est une question de vie ou de mort !!!
Elle raccroche et serre la main de Peter très fort dans la sienne.
AMANDA : - T'en fais pas mon amour, je ne te laisserai pas mourir. Non, je ne te laisserai pas mourir. Seigneur, je vous en prie sauvez-le !!! Je l'aime si fort ...

Scene 3 : Wilshire Memorial Hospital

Les médecins continuent de tenter de ramener David à la vie. Valery est folle d'angoisse.

MEDECIN : - Il respire !!!
INFIRMIERE : - Je le stabilise. On lui fait 140 ml de CC, docteur ?*
MEDECIN : - Oui.
Le médecin se dirige vers Valery.
VALERY : - Je vous en supplie, ne me dites pas qu'il est...
MEDECIN : - Sauvé. Il est sauvé. Tout va rentrer dans l'ordre, on l'a stabilisé. Il respire de nouveau, et de lui-même.
VALERY : - (soulagée) Oh !!! Je suis heureuse, j'ai eu tellement peur. Il va s'en remettre vite ?
MEDECIN : - Votre ...
VALERY : - Fiancé !
MEDECIN : - (surpris) Votre fiancé ? Votre fiancé va s'en remettre très vite, c'est un battant, il est très fort et coriace.
VALERY : - Quand pourrais-je aller le voir ?
MEDECIN : - Vous le pouvez dès maintenant, mais pas plus de 10 minutes, il doit se reposer.
VALERY : - Bien docteur. Merci, merci de lui avoir sauvé la vie.
MEDECIN : - J'ai fait mon devoir, madame, rien de plus.
 
 

Scene 4 : WWS, bureau d'Amanda

Lexi profite qu'il n'y ait personne à "WWS" s'infiltrer dans le bureau d'Amanda.


LEXI : - Je n'ai peut-être pas réussi à t'envoyer en prison à la place de ta mère, Mandi, mais je te jure que je vais trouver n'importe quel moyen pour me débarrasser enfin de toi !!! Je vais te détruire.
Elle prends tous les dossiers un par un d'Amanda et les déchire, les brûle.
LEXI : - Elle va se douter que c'est moi qui ai fait ça. Alors, il faut que je fasse croire à un cambriolage.
Alors Lexi met le bureau d'Amanda à sac en cassant tout, renversant tout par terre...
LEXI : -Et ce n'est qu'un début, Amanda !!! Je vais bientôt prendre le contrôle exclusif des actions de WWS et je serai l'unique présidente de cette société. Tu ne seras bientôt plus sur mon chemin !

Scene 5 : Melrose Place, appartement d'Eve

 Eve ne sait pas quoi faire de l'arme qu'elle tient dans la main.

EVE : - Vite !!! Il faut que je cache l'arme que j'ai acheté car même si ce n'est pas avec mon arme qu'on a tiré sur Peter, si la police découvre mon arme, ils m'enverront en prison et découvriront que c'est mon qui ai engagé un tueur à gages pour éliminer Peter !
Eve range son arme dans une boîte à chaussures
EVE : - Là, ce sera très bien !
On frappe à sa porte. Eve panique.
EVE : - Oh mon Dieu, c'est la police, j'en suis sure !!! Qu'est-ce que je vais faire ??? Il faut que je garde mon calme.
Eve ouvre, soulagement, c'est Tony.
EVE : - (heureuse) Tony ! Que me vaut l'honneur de votre visite ?
TONY : - Oh, si vous etes occupée, je peux repasser plus tard si vous voulez...
EVE : - Non, entrez ! (il entre) Je vous serre un verre ?
TONY : - Une bière, si vous avez...
EVE : - Alors, vous venez pour une raison particulière ? Vous savez, j'allais venir vous voir pour faire plus ample connaissance avec vous, et je suis heureuse que vous ayiez fait le premier pas.
TONY : - Ouais... Heu.... je viens en fait vous demander un énorme service.
EVE : - Lequel ?
TONY : - Voilà, je sais qu'on se connait à peine mais je sais que je peux avoir confiance en vous.
EVE : - Vraiment ? Personne ne vous a parlé de moi alors !
TONY : - Si mais je ne les écoute pas.
EVE : - Que voulez-vous de moi alors ?
TONY : - J'ai des problèmes d'argent et je ne veux pas demander à ma soeur, Jane, qui a de graves problèmes avec sa compagnie déjà...Non, je suis désolé, j'aurais jamais dû venir vous demander une telle chose...
EVE : - Non, attendez ! De combien avez-vous besoin ?
TONY : - Pourquoi accepteriez-vous de me prêter de l'argent, on se connaît à peine ?
EVE : - Peut-être parce que j'ai envie de mieux vous connaître...
TONY : - J'ai besoin de 250 $, c'est pour
EVE : - (le coupant) Je n'ai pas besoin de connaître vos raisons même si je devine pourquoi vous en avez besoin, je vous prête cet argent. Je vous fais confiance, vous me le rendrez j'en suis sûre.
TONY : - Merci, Eve, merci beaucoup. Vous etes une fille géniale. Je vous inviterai à dîner pour vous remercier.
EVE : - Avec plaisir.
Tony s'en va. Eve reste seule dans le salon à fantasmer sur le jeune homme.
EVE : - Whaaaouu !!! Ce mec est vraiment génial ! Je ferais n'importe quoi pour ce type.

Scene 6 : Wilshire Memorial

A l'hôpital, Michael sort du bloc op^ératoire où il opère Peter. Il va voir Amanda qui est rongée par l'angoisse.

AMANDA : - Michael !! Alors ? Il va s'en tirer ?
MICHAEL : - Nous sommes en train de l'opérer, rien n'est gagné. Peter est toujours dans un état critique. La balle s'est logée dans sa cage thoracique, et je ne dois pas te cacher qu'il y a des risques de paralysie mais je ne peux pas te le certifier, il peux touot aussi bien s'en sortir indemne.
AMANDA : - Je t'en prie, Michael, sauves-le.
MICHAEL : - Je ne sais pas qui a voulu le tuer mais c'est surement un pro du revolver !
AMANDA : - Je me fiche pour l'instant de savoir qui c'est, je peux que Peter s'en sorte.
MICHAEL : - J'y retourne, tu devrais rentrer chez toi prendre une douche et te détendre un peu.
AMANDA : - Oui mais je reviens immédiatement après. Tiens moi au courant, d'accord ?

Scene 7 : Wilshire Memorial, chambre de David

A son réveil, Valery demande à David ce qu'il s'est passé. Mais David lui ment
et ne lui dit pas vraiment ce qu'il s'est passé avec James.

VALERY : - Alors David, tu vas me dire ce qui s'est réellement passé ?
DAVID : - Tu le sais déjà, non ? Je n'ai pas fait attention, j'ai traversé la rue et une voiture m'a renversé. Heureusement pour moi, elle n'allait pas très vite sinon...
VALERY : - Sinon tu serais mort.
DAVID : - Oui mais je suis vivant donc ce n'est pas important de savoir comment tout cela s'est passé, non ?
VALERY : - Pourtant, l'automobiliste est venu à l'hôpital est m'a dit que tu te battais avec quelqu'un qui t'as littérallement jeté sous ses roues lorsqu'il passait en voiture...
DAVID : - Il fabule ! C'est un vieil homme ?
VALERY : - Oui mais...
DAVID : - Il perd la tête, c'est tout !!! C'est Alzaheimer qui commence, faut pas faire attention.
VALERY : - Tu es sur ? Tu me dis bien la vérité ?
DAVID : - Je te le promets, je ne te mentirais pas sur ça, tu le sais bien...
VALERY : - Je te crois alors. Je t'aime, David, et j'ai eu peur de te perdre.
DAVID : - Je vais mieux, et on s'est enfin retrouvé, c'est ce qui compte pour moi.
Ils s'embrassent tendrement.

Scene 8 : Ramada Inn Wilshire

Shirley rejoint Jane dans un motel où elle s'est réfugiée. Jane pleure toutes les larmes de son corps.


SHIRLEY : - Oh, ma chérie, j'ai fait aussi vite que j'aie pu quand j'ai reçu ton appel.
JANE : - Heureusement que je t'ai, toi !
SHIRLEY : - Racontes-moi. Que s'est-il passé ?
JANE : - Kyle m'a trompé.
SHIRLEY : - C'est pas possible ??? Tu en es sûre ?
JANE : - Je l'ai moi-même surpris sous la douche en train de faire l'amour à cette... à cette...
SHIRLEY : - Pétasse ?
JANE : - Oui ! Comment as t-il pu me faire une chose pareille ?
SHIRLEY : - Tu connaissais la fille avec qui il était ?
JANE : - Si je la connais ? Oh, oui, je la connais. Je la connais trop bien ! C'est Kimberly !
SHIRLEY : - Kimberly ? Tu parles de la femme de Michael ?
JANE : - Oui. J'aurais dû m'en douter... depuis qu'elle avait été violée par Tyler, Kyle n'a pas arrêté de la plaindre, de la défendre, quand il la voyait à la télé, c'était l'extase, il était comme hypnotisé par cette allumeuse !!! Je ne cessais pas de lui dire que c'était une manipulatrice, mais il persistait à la défendre. Non, j'aurais dû sentir qu'il était attiré par elle !
SHIRLEY : - Mais comment est-ce possible alors que tout marchait si bien entre vous ?
JANE : - Tu sais dans un couple, ces choses là arrivent quand on s'y attend le moins. Je la hais, non je les hais tous les deux !
SHIRLEY : - Et tu les as vu dans la douche en train de ...
JANE : - C'était horrible !
SHIRLEY : - Qu'est-ce que tu as fait ?
JANE : - Je voyais tout tourner autour de moi, je me suis enfuie en pleurant.
SHIRLEY : - Et eux ?
JANE : - Il voulait me rejoindre et elle l'a retenu ! Je ne pensais pas que Kyle puisse me trahir comme ça !
SHIRLEY : - Ca veut dire que Kimberly n'est plus avec Michael ?
JANE : - Je m'en fiche je ne veux plus en parler.
SHIRLEY : - (bas) Ca veut dire que Michael est libre !!! Chouette, je vais pouvoir lui déclarer mon amour...

Scene 9 : tribunal de Los Angeles

Au tribunal, Valery et Hillary attendent le verdict, Lexi semble énervée par le verdict qu'elle doit
annoncer tandis qu'Amanda est très angoissée.

VALERY : - Vous inquietez pas, tout se passera bien d'accord ?
HILLARY : - Oh, je ne me fais plus d'illusion.
JUGE : - Mesdames, messieurs, veuillez vous assoir, les membres du jury vont rendre le verdict.
HILLARY : - Amanda, quoi qu'il arrive, je t'en supplie, ne m'en veux pas !
AMANDA : - Je ne sais pas...
JUGE : - (au jury) Mesdames, messieurs les jurés, avez-vous un verdict à nous proposer ?
LEXI : - Malheureusement oui, votre honneur.
JUGE : - Je vous en prie, madame la présidente du jury, pas de commentaire de ce style. Annoncez votre décision à la Cour.
LEXI : - Très bien votre honneur. Dans l'affaire Michaels et Burns, concernant un détournement de fond, nous déclarons Amanda Burns non coupable.
AMANDA : - (soulagée) Oh, merci mon Dieu !
LEXI : - Dans l'affaire Michaels et Burns, nous déclarons Hillary Michaels coupable de détournement de fonds et d'incitation au crime financier. Par conséquent, nous requerons 4 années d'émprisonnement.
Valery et Hillary sont sous le choc.
AMANDA : - Oh non, maman !
JUGE : - S'il vous plaît, silence ! Accusée, levez-vous !
Hillary se lève. Valery et Amanda lui tiennent la main.
JUGE : - Vous avez délibérément détourné des fonds afin de créer une nouvelle entreprise. Pour cela, vous n'avez pas hésité à compromettre votre propre fille en mettant à son insu son nom et sa signature sur des documents qui auraient pu la compromettre. Pour cela, je vous condamne à 5 années de prison avec sursis, dont 4 fermes. Je vous laisse un délair de deux semaines pour régler tous les détails de votre vie personnelle et professionnelle. Vous vous renderez à la justice, je vous conseille de ne pas tenter de vous échapper, car votre peine serait alors multipliée par 10.
HILLARY : - Il n'y a aucun problème votre honneur, je me rendrais dans deux semaines à la justice. Laissez-moi seulement le temps de tout mettre en ordre avant cela.
JUGE : - Oui, votre avocate m'avait fait part de cette requête et j'ai accepté. Ne me décevez pas, madame Michaels. La séance est terminée.
Le juge se lève et s'en va. Amanda serre sa mère fort dans ses bras
AMANDA : - Je suis désolée, tout est de ma faute, je n'aurais jamai dû témoigner contre toi ! Pardonnes-moi
HILLARY : - Je n'ai rien à te pardonner. Tu as fait ce que tu devais faire. Je le méritais, je n'aurais jamais dû te mettre dans mes problèmes, je ne t'en veux pas Amanda.
VALERY : - Je suis désolée, Hillary. Vraiment.
HILLARY : - Vous avez été formidable, Valery, il n'y avait pas grand chose à faire pour me sortir de là et pourtant vous avez tout fait et je vous en remercie.
AMANDA : - Maman, je...
HILLARY : - Ne dis rien
AMANDA : - Je t'aime.

Scene 10 : FOX TV, plateau du "Kimberly Shaw Show Show"

A la télévision, Kimberly présente son émission, le "Kimberly Shaw Show Show" sur Fox TV. Elle reçoit comme invitée la chanteuse canadienne Lara Fabian, qu'elle interviewe.

KIMBERLY : - Bienvenue à tous et à toutes dans cette nouvelle émission, le "Kimberly Shaw Show Show". Pour cette première émission, je reçois une chanteuse qui nous vient du Québec, elle est une immense star depuis des années, en Europe aussi, elle a sortit l'année dernière son premier album uniquement en français, il est numéro 1 au Brésil, son tube "I will love again" a été n°1 aux Etats-Unis pendant plusieurs semaines. Je parle bien sûr de Lara Fabian.
Lara fait son entrée sur le plateau sous les applaudissements du public.
LARA : - Merci. Bonjour.
KIMBERLY : - Bonsoir. Alors, comment trouvez-vous notre plateau ?
LARA : - C'est très spécial, c'est génial !
KIMBERLY : - Comme votre album. Je l'ai écouté et vraiment je dois dire que c'est un mélange merveilleux. Il y a des chansons tristes, émouvantes, up-tempo, technos, c'est une bombe. Comment avez-vous signé avec Tommy Mottola, chez SONY ?
LARA : - Quand je suis arrivée face à Mottola, il ne m'a pas laissé le choix. Il m'a fait asseoir, m'a écouté pendant quatre heures, m'a invité le lendemain à dîner, ça a duré une semaine ! On s'est rencontré le 28 août 1997 et j'ai signé avec lui le 28 octobre 1997.je l'ai même vu pleurer en écoutant Broken Vow. On ne triche pas quand on demande : "Give me those fuckin'Kleenex (Donne-moi ces putains de Kleenex). C'est ça que j'aime chez lui, sa sensibilité. Grâce à elle, il a compris que je rentrerais pas dans le moule. Il a su aussi me faire plaisir en m'amenant des stars dans les studios de New York ou Los Angeles où j'ai travaillé pendant deux ans : Joe Pecci, Dany di Vito, Robert de Niro...

KIMBERLY : - Et votre travail a donné ça
cet album. Vous nous chanter quelques chansons ?
LARA : - Avec plaisir.
ECOUTEZ UN EXTRAIT DE  "Adagio" EN CLIQUANT SUR LE LIEN.
KIMBERLY : - Ca tombe bien que vous ayiez chanté cette chanson parce que je voudrais annoncer à la population que de mon côté je vis une extraordinaire histoire d'amour avec un homme fantastique. Il s'appelle Kyle McBride, et nous allons sûrement prochainement nous marier.
Tout le monde appaludit.
KIMBERLY : - Merci, Merci.

Scene 11 : Downtown L.A

Pour remercier Eve de lui avoir prêté de l'argent, Tony l'emmène dans une rave où ne se trouvent que des drogués, un lieu qu'elle ne connaît pas.

TONY : - Alors Eve, tu ne regrettes pas d'être venue ?
EVE : - Non, mais pourquoi m'as-tu invitée à cette petite sauterie ?
TONY : - Pour te remercier de m'avoir avancé l'argent, tu sais...
EVE : - Oh ! Mais c'est quoi comme fête, c'est étrange...
TONY : - C'est une rave.
EVE : - Une quoi ?
TONY : - Une rave, tu connais pas les rave-parties ?
EVE : - Si voyons, tu me prends pour qui, je connais les rave, je connais !
TONY : - Allez, viens !
Il avance vers un type vendant de la drogue.
TONY : - t'as de la cock ?
MEC : - Ouais. C'est 100 $ le sachet.
Tony le paie.
EVE : - Qu'est-ce que tu fais, Tony ?
TONY : - Rien de grave, t'inquiètes pas.
Tony sniffe la cock qu'il vient d'acheter devant les yeux d'Eve.
EVE : - Tu te drogues ?
TONY : - Juste pour m'éclater, je ne suis pas accroc t'en fais pas. Mais je plane, c'est cool.
EVE : - Ah ouais ?
TONY : - Tu veux essayer ? Tiens, j'en ai assez pour deux.
EVE : - Non, non merci. C'est pas vraiment mon truc.

Scene 12 : Ramada Inn Wilshire, chambre de Jane

Jane a appelé Lexi, qui arrive dans sa chambre d'hôtel pour ma réconforter.


LEXI : - Oh, chérie, t'as bien fait de m'appeler.
JANE : - (pleurant) Je te remercie d'être venue.
LEXI : - C'est normal, tu es mon amie... Sèches tes larmes. Tiens, prend un kleenex. J'en ai toujours sur moi. Ca sert toujours dans diverses occasions...
Jane sèche ses larmes et rentre dans une colère.
JANE : - Comment as t-il pu me faire ça !!!
LEXI : - Tu veux savoir, chérie ? Les hommes sont tous les mêmes. Une fois qu'ils vous ont bien testé sur tous les côtés possibles du corps humain, ils vous jettent comme une vieille paire de bas résilles.
JANE : - Non, Kyle n'est pas comme ça, je l'aime et je sais qu'il m'aime aussi. C'est cette garce de Kimberly, elle l'a ensorcelé non empoisonné !!!
LEXI : - Tu sais, ce n'est pas la première fois que cette nymphette de pacotille nous vole un de nos maris. C'est ce qui nous rapproche ! D'abord, elle te vole Michael. Moi elle vole Cooper !!! 1 partout comme un match de base-ball sauf qu'elle c'est plutôt du "baise-ball" !
JANE : - C'est vrai t'as raison, c'est elle la source de tous nos ennuis !!! Ensuite, elle t'as encore pris Michael lorsqu'elle est revenue de je ne sais où, et puis maintenant elle me pique Kyle !
LEXI : - Oui mais tu sais, je n'étais pas amoureuse de Michael !!! Alors que toi tu as toujours été amoureuse de tes amants ! Moi je ne tombe pas amoureuse, j'ai trop été déçue !!!
JANE : - Je suis sûre qu'elle a choisi Kyle pour me faire du mal une fois de plus !
LEXI : - La question que je me pose c'est qui sera le prochain sur la liste ...
JANE : - Assez parlé de moi. Et toi, comment tu vas ? T'as réfléchis à ce que je t'ai dit ?
LEXI : - Oui, j'ai pris une décision.
JANE : - Alors ?
LEXI : - J'ai décidé de ne pas garder cet enfant. Je ne me sens pas devenir mère. Que penserait un enfant de moi, je suis quelqu'un de mauvais, je ne pense qu'au sexe, et à ma carrière !!!  Je le perturberais comme mes parents m'ont perturbé !

Scene 13 : Wilshire Memorial Hospital

De sa chambre d'hôpital, David passe un mystérieux coup de téléphone

DAVID : - Allo, c'est moi, David. Tu te rappelle de ce que tu m'avais demandé avant que je n'arrive à Los Angeles ? Eh bien c'est fait, je suis en mesure de te donner des informations sur James. Il vit ici depuis deux ans. Je crois que j'ai bien travaillé, tu n'as plus qu'à lui porter le coup de grâce. (...) Oui, je viendrais te chercher à l'aéroport. (...) (rires) Il ne sait pas ce qu'il l'attend !!!

Scene 14 : Melrose Night

Au "Melrose Night", Kimberly écoute Lara Fabian chanter ses plus grands succès de son album.
Lexi, de loin, la voit, et compte lui mettre les points sur les "i".


Soudain, Lexi voit Kimberly dans la foule. Elle va la voir.
LEXI : - Qu'est-ce qu tu fais ici, Kimberly ?
KIMBERLY : - Ca ne se voit pas ? J'écoute le concert de Lara Fabian, c'est grâce à moi qu'elle est venue ici chanter.
LEXI : - Je me fiche de savoir pourquoi. Tu es vraiment une garce !
KIMBERLY : - (avec ironie) Oh, que me vaut l'honneur de tes insultes ?
LEXI : - Tu es une sale voleuse de maris, tu avais déjà piqué Michael à Jane, maintenant tu veux Kyle !???!!!
KIMBERLY : - Ecoutes moi bien espèce de nymphomane en chaleur, je te conseille de vite faire demi-tour sinon...
LEXI : - Sinon quoi ? Tu crois que j'ai peur de toi ? Qu'est-ce que tu vas me faire, me planter un poignard comme pour Tyler ?
Soudain, Kimberly prend une coupe de champagne et la casse sur la tête de Lexi
KIMBERLY : - Non ! Seulement ça !
LEXI : - Oh !!!! Mais ça va pas ???
KIMBERLY : - (menaçante) Fais très attention, Lexi Sterling Wenworth, si tu ne veux pas voir ton beau petit visage couvert de cicatrices... Tu ne sais pas encore de quoi je peux être capable quand on me cherche !
Lexi met sa main sur son crâne et regarde ensuite sa main, couverte de sang.
LEXI : - Elle m'a blessée !!! Elle est complètement folle !!!

Scene 15 : Wilshire Memorial

Valery arrive en hâte à l'hôpital, elle retrouve Amanda dans la salle de repos en train d'attendre
des nouvelles de Peter. Le moral est au plus bas.

VALERY : - Amanda ? Je savais que je te trouverai ici...
AMANDA : - Oui, je suis allée à la maison prendre une douche et puis je suis revenue.
VALERY : - Comment va Peter ? Il va vivre, dis-moi, il va vivre ?!!?
AMANDA : - Oui, mais Michael dit qu'il y a des possibilités de paralysie. Je suis très inquiète.
VALERY : - Où est Hillary ?
AMANDA : - A Venice. Elle commence à régler les derniers détails de son emprisonemment.
VALERY : - Comment tu prends la nouvelle ?
AMANDA : - Je culpabilise, j'aimerais trouver une solution pour l'aider mais je suis impuissante. La justice est plus forte que n'importe quel être humain, sauf peut-être le Président lui-même mais je ne suis pas président des Etats-Unis !
VALERY : - Et c'est bien dommage d'ailleurs !
AMANDA : - Je ne suis pas d'accord, il est très bien notre président ! Ca fait du bien de parler avec une amie.
VALERY : - Oui, malgré de telles circonstances !!! T'en fais pas, je suis sur que Peter va s'en sortir, mon frère a toujours été un battant !
AMANDA : - Oui je sais...mais j'ai peur.

Scene 16 : Melrose Night

Au night-club, Kyle se rend vers Kimberly qui est surrexcitée. Kyle a l'intention
de rompre avec elle.

KIMBERLY : - Salut chouchou, tu sais que je t'aime toi ?!!
KYLE : - Il faut qu'on parle Kimberly.
KIMBERLY : - Ah oui, et de quoi ? De notre futur j'espère !
KYLE : - Ce qui s'est passé entre nous n'aurait jamais dû se produire. Je ne sais pas ce qui m'a prit, j'étais un peu fasciné par toi, par le personnage que tu représentes, tout ce qui t'es arrivé peut-être et...
KIMBERLY : - Que cherches-tu à me dire Kyle ?
KYLE : - Je veux simplement te dire que toi et moi c'est fini, il ne faut plus se voir. J'ai fait une grave erreur, je sais que je peux te faire mal en disant ça mais je ne suis pas amoureux de toi, c'est Jane que j'aime.
KIMBERLY : - (desespérée) Quoi, mais c'est pas vrai !!! Je sais que tu m'aimes, arrêtes de te mentir !
KYLE : - Kimberly, ça ne sert à rien ma décision est prise... Et qu'est-ce qui t'as pris d'annoncer notre mariage à la télévision devant des millions de personnes ??? Il est hors de question que je t'épouse, il n'y a plus rien entre nous...
KIMBERLY : - (folle de rage) Si tu crois que je vais te laisser m'échapper comme ça !!!

Scene 17 : Wilshire Memorial Hospital

A l'hôpital, Amanda rejoint Valery dans la salle de repos pour lui annoncer que Peter
est sain et sauf.


AMANDA : Valery, Peter est sorti du bloc opératoire. Michael m'a dit que tout allait parfaitement, il a réussi à déloger la balle de sa cage thoracique.
VALERY : - Il est réveillé ?
AMANDA : - Non. Il est toujours inconscient pour le moment.
VALERY : - Je suis soulagée, j'ai eu tellement peur ! Et toi, comment tu vas ?
AMANDA : - Inquiète. Pour ma mère, je l'ai laissée seule à la maison...
VALERY : - Si tu veux aller la rejoindre pour lui parler, elle a besoin de toi Amanda. Je vais veiller sur Peter.
AMANDA : - Vraiment ? Ca ne te dérange pas ?
VALERY : - Non, et puis je t'appelle dès qu'il y a du nouveau.
AMANDA : - Je te remercie, tu es comme une soeur pour moi.

Scene 18 : Melrose Place, appartement de Lexi et James

Lexi prend rendez-vous dans une clinique privée de Pasadena afin de subir une interruption volontaire de grossesse, sans même en avertir son mari James.

LEXI : - Allô bonjour, suis-je bien à la clinique privée Hudson de Pasadena ?
FEMME : - Oui, que désirez-vous ?
LEXI : - J'aimerais prendre un rendez-vous au plus vite.
FEMME : - Oui, et pour quelle intervention ?
LEXI : - Pour une interruption volontaire de grossesse.
FEMME : - Ah, et vous en avez parlé avec votre médecin ? Vous avez bien réfléchit ?
LEXI : - Oui, je ne veux pas garder cet enfant. J'ai bien réféchit pendant plusieurs jours, j'en ai parlé...
FEMME : - Avec le père de l'enfant ?
LEXI : - (mentant) Oui, bien sûr, j'en ai discuté avec le père de l'enfant. S'il vous plaît, c'est urgent. Alors, je peux avoir ce rendez- vous ?
FEMME : - Oui, ne quittez pas, je vais vous fixer une date.
LEXI : - Génial !

Scene 19 : Melrose Night

Lara Fabian a accepté de faire une séries de concerts au "Melrose Night" pendant plusieurs soirées au grand plaisir de Kimberly et de Shirley.

Scene 20 : Melrose Place, appartement de Kyle

Quand Kyle rentre à "Melrose", il découvre que Jane est venue chercher toutes ses affaires et celles de Mason. Il retrouve un appartement pratiquement vide.

Scene 21 : Melrose Place, appartement de Tony

Tony et Eve passent leur première nuit ensemble.


Tony et Eve viennent de terminer de faire l'amour ensemble.
TONY : - Oh !!! C'était génial !!!
EVE : - Ouais ! T'es vraiment super toi au lit ! Pas comme d'autres !!!
TONY : - Je sais, on me l'a souvent dit !!!
EVE : - Tu sais quoi, j'ai envie de recommencer !
TONY : - Ah oui ?
EVE : - Pas toi ?
TONY : - Si, si, mais après, là je dois aller à la salle de bains. Un besoin urgent !
EVE : - Ok, je t'attends, beau gosse !
Tony se lève avec un drap autour de la taille. Arrivé à la salle de bains, il le laisse tomber par terre, se retrouvant nu. Puis, il sort un sachet de cocaïne de son placard et se drogue. Soudain, Eve le surprend.
EVE : - Ah, c'est ça ton besoin urgent ?!!!
TONY : - Je suis désolé Eve, mais avec ça tu verras je serais encore plus performant !
EVE : - Non mais ça ne me dérange pas, prends-en, ce sera encore plus torride !!!!
TONY : - Quoi ? Tu plaisantes, tu me fais marcher ?
EVE : - Non pas du tout. Si tu aimes la cock, ce n'est pas à moi de te faire la morale. Tu fais ce que tu veux. L'important, c'est que tu me fasses du bien après !
Tony s'approche d'elle, l'entraîne sous la douche.
EVE : - Mais qu'est-ce que tu fais ?
TONY : - Je vais te prouver maintenant à quel point t'es une nana remarquable !
EVE : - Oh oui !!! Vas-y, montres-le moi !
Tony lui fait l'amour comme une bête.
sex, drug and sex

Scene 22 : Melrose Place, appartement de Shirley

Shirley a invité Michael à dîner chez elle. Elle a feutré son appartement avec une ambiance romantique aidée de bougies, encens et musique douce.


SHIRLEY : - Je voudrais te remercier, Michael, d'avoir accepté mon invitation.
MICHAEL : - Oh tu sais, un repas gratuit tout préparé, ça ne se refuse pas. Kimberly me préparait quelques fois des dîners comme ça...
SHIRLEY : - Et que penses-tu de la décoration ?
MICHAEL : - C'est très..heu... comment dire ...
SHIRLEY : - Romantique ?
MICHAEL : - C'est ça, romantique ! Kimberly aussi aime bien les ambiances romantiques...
SHIRLEY : - Kimberly... Oui, j'ai mis des bougies pour faire une ambiance feutrée, c'est autre chose que cette lumière agressive... Et puis, j'ai acheté de l'encens pour donner un parfum voluptueux, et note finale, une petite musique douce très romantique.
MICHAEL : - Tout ça pour moi ?
SHIRLEY : - Oui, parce que je t'en suis vraiment reconnaissante de m'avoir sauvé la vie.
MICHAEL : - Je n'ai fait que mon métier tu sais, c'est normal.
SHIRLEY : - Oui mais quand même, c'est un peu grâce à toi. Tu as su me redonner goût à la vie, à remprendre confiance en moi. Je n'ai plus du tout envie de ressombrer dans l'alcool depuis que j'ai vu ton visage à mon réveil à l'hôpital.
MICHAEL : - C'est très gentil... Tu sais, Kimberly m'avait dit la même chose lorsqu'elle avait fait une chute il y a...
SHIRLEY : - Et si tu arrêttais de parler de ta femme ?
MICHAEL : - Oui excuses-moi.
SHIRLEY : - Vous etes séparés maintenant, n'est-ce pas ?
MICHAEL : - Oui, mais je crois que j'ai toujours des sentiments pour elle.
SHIRLEY : - Il faut que je t'avoue quelque chose. Si je t'ai invité à dîner, c'est parce que tu me plaîs énormément et que je voudrais vraiment commencer une histoire avec toi mais je ne veux plus souffrir comme j'ai pu souffrir avec les autres hommes de ma vie, je ne veux pas vivre dans l'ombre de ta femme, si tu ne ressens rien pour moi alors dis-le moi avant que je ne tombe vraiment amoureuse de toi. Je ne peux pas me permettre de retomber aussi bas qu'avant, j'ai eu trop mal et j'ai trop souffert.
MICHAEL : - Kimberly et moi avons vécu quelque chose de très intense, une histoire qui dure depuis plusieurs années, bientôt dix ans ! Je ne peux pas tirer un trait aussi rapidement, il faut que tu cromprennes.
SHIRLEY : - Je comprends, de toute façon je ne peux pas faire autrement.
MICHAEL : - N'importe quel homme serait fou de refuser de sortir avec une fille comme toi. Mais c'est trop tot, tu cherches quelqu'un qui s'engage, et moi je ne le peux pas. Pas maintenant.
SHIRLEY : - Bien, au moins tu es franc. Et je t'en remercie. Les mecs d'habitude auraient profité de ma faiblesse mais toi tu es un homme bien, l'opposé de ce que Jane m'a dit.
MICHAEL : - Jane ? Ca ne m'étonne pas.
SHIRLEY : - Alors ? Tu restes dîner avec moi ou tu t'en vas ?
MICHAEL : - Je crois qu'il est préférable pour nous deux que je m'en aille. Je ne veux pas te faire du mal. Tu mérites mieux que moi...
Michael se lève, se dirige vers la porte et sort.
SHIRLEY : - Michael ?
MICHAEL : - Oui ?
SHIRLEY : - Le jour où tu te sentiras prêt, saches que je suis là et que je t'attendrai le temps qu'il faudra.

Scene 23 : Wilshire Memorial Hospital

David demande à Valery de signer une décharge afin qu'il puisse sortir de l'hôpital.
Il semble être vraiment très pressé. Mais pourquoi ?

DAVID : - Allez, chérie, s'il te plaît signe !!!
VALERY : - Ecoutes, David, j'ai vu Peter et il m'a dit qu'il préférait encore te garder en observation 24 heures !
DAVID : - Je te promet que je me sens beaucoup mieux. Alors, je t'en prie, signes cette décharge.
VALERY : - OK, t'as gagné !
Elle signe la décharge permettant à David de sortir.
VALERY : - Mais dis-moi, qu'as-tu de si urgent à faire pour vouloir sortir aussi vite ?
DAVID : - Quelque chose de très vilain en ta compagnie si tu vois ce que je veux dire...
VALERY : - Si c'est ça, tu sais, on peut tirer le rideau, personne ne nous verra.
DAVID : - Non, je préfère être à la maison, parce que je crois que ça va être si intense, qu'on risquerai de nous entendre !
VALERY : - Bien.
DAVID : - Aides-moi à faire mes affaires, veux-tu ?
VALERY : - Amanda a accepté de nous accueillir à Venice dans une des chambres d'amis.
DAVID : - C'est sympa de sa part !
VALERY : - T'es prêt ?

Scene 24 : Melrose Place, appartement de Chris

Le tueur à gages engagé par Eve entre par effraction dans l'appartement de Chris dans l'intention de le tuer mais celui-ci, plus rusé, avait entendu du bruit, et le prend par surprise en l'assomant.

CHRIS : - Tu te croyais plus malin que moi, hein ??? Blair a sûrement dû t'engager avant de mourir pour terminer le boulot ! Maintenant, je n'ai plus rien à craindre.
Il prend son téléphone et compose le numéro de la police.
Allô police ? (...) Ici, Chris Linden, un homme s'est infiltré chez moi avec une arme à feu dans l'intention de me tuer mais comme j'avais entendu un bruit étrange, j'ai pris ma batte de base-ball et je suis parvenu à le neurtraliser. (...) Oui. (...) Il faudrait envoyer quelqu'un immédiatement. Je suis sûr que ça a un rapport avec Blair Tooner. (...) Faites vite !

Scene 25 : LAX, International Airport

A l'aéroport, David attends une mystérieuse personne à l'aéroport.


Les passagers en provenance de Munich, porte 58. Bienvenue à Los Angeles.
DAVID : - Où es-tu Bruce ???
Les passagers arrivent les uns après les autres, passent la douane, quand il aperçoit enfin ce fameux Bruce.
DAVID : - (lui faisant signe) Hey Bruce ! Par là !!!
Un jeune homme arrive avec une allure très charismatique, portant des lunettes de soleil.
DAVID : -Bruce, brother !!! Alors, l'Allemagne ???
BRUCE : - Heureux de te revoir, mec. L'Allemagne, c'est chiant. Je sens que je vais bien m'amuser ici !
DAVID : - Tu vois, je crois qu'il est temps de faire payer James pour tout ce qu'il nous a fait.
BRUCE : - Depuis le temps que je veux lui rendre la monnaie de sa pièce !
DAVID : - J'ai réussit à réunir pas mal de documents pour lui faire ressurgir tout son passé en pleine figure, et grâce à toi, il ne pourra rien faire, il est fini !!!

... TO BE CONTINUED ...

Ne manquez pas le prochain épisode :
"Kyle fait son mea-culpa"
(episode 17)

Votre avis nous intéresse, écrivez-nous et dites nous ce que vous
pensez des nouveaux épisodes de "Melrose Place". 2 solutions :
E-MAIL
ou
FORUM

©Copyright Matheson Entertainment 1999-2001 - Tous Droits Reservés

credits musicaux : Lara Fabian - "Adagio", "I will love again"
© Sony Music 1999-2001
- "Adagio" (L.Fabian-R.Allison-D.Pickell/T.Albinoni/R.Allison-D.Pickell)
- "I will love again" (P.Barry/M.Taylor)
Remerciements : site officiel de Lara Fabian - http://www.larafabian.com
Remerciements également à Julien Piraud et son site Lara Fabian, une merveille à l'état pure
http://www.multimania.com/lafabian
et au site http://www.lidenbygden.com/