SAISON 10 - EPISODE 8
ESCLAVAGE MODERNE
The Whole Truth
diffusion originale : 10/12/2001 - #277

JANEMONICASHIRLEYMICHAELLUCASKIMBERLYKYLEAMANDALEXIJAMESEVEPAMELASTEVEPETERANDALISONCHUCKY MATHESON
 

avec la participation de :

? dans le rôle de Rob Touch

Patrick Duffy dans le rôle du Dr.Tom Ward

James Hyde dans le rôle de Bailey Kreeks

Chucky Matheson dans le rôle de Noah Shaw

Greg Vaughan dans le rôle de Julian Sheehan

et
Lisa Linde dans le rôle d' Yvana
 
 

Scene 1 : Melrose Place, appartement de Pamela

Pamela reste sous le choc lorsqu'elle se retrouve face à face avec Bailey, son mari.

PAMELA : - Oh mon Dieu, Bailey !!!
BAILEY : - Surprise de me voir, n'est-ce pas ?
PAMELA : - C'est pas possible ! Comment as-tu fait pour me retrouver ?
BAILEY : - C'est pas bien de se faire passer pour morte, Pammy...
PAMELA : - Je n'avais plus le choix !
BAILEY : - Tu as tout quitté pour éviter tes obligations ?
SHIRLEY : - Eh bien, sur ce, je vous laisse régler vos affaires entre vous. (partant) Quel charmant petit couple !
PAMELA : - C' est Shirley qui est venue te voir n'est-ce pas ? Elle t'a tout dit ! Je me trompe ?
BAILEY : - Tu croyais pouvoir m'échapper encore longtemps ?
PAMELA : - Ne t'approches pas de moi, j'ai changé de vie à présent, j'ai tiré un trait sur l'ancienne Pamela, sur ma vie là-bas, sur toi !
BAILEY : - Idiote ! Et ta mère ? Tu as pensé au mal que tu lui as fait ???
PAMELA : - Oh ne me parle pas d'elle ! Et elle, tu crois pas qu'elle m'a pas fait du mal, hein ? Qu'est-ce que tu crois Bailey ? Que j'allais continuer à vivre cette vie-là indéfiniment ???

Scene 2 : Poste de police

Au poste de police, Kyle jure que la drogue retrouvée dans son appartement
par la police ne lui appartient pas mais les faits sont contre lui.

KYLE : - Vous faites une grave erreur, je vous jure que je ne comprend rien...
INSPECTEUR : - Cessez de nier, McBride, on a retrouvé 2Kg de coke dans tes tiroirs !
KYLE : - Je n'y suis pour rien, je vous le jure !!!
INSPECTEUR : - Vous raconterez tout ça au juge, McBride !
KYLE : - Quelqu'un a dû me tendre un piège, je sais pas, mais croyez-moi je n'ai jamais fait de trafic et je n'en ferai jamais. Je n'ai rien à voir avec cette saloperie !
INSPECTEUR : - Ah oui ? Pourtant ce n'est pas ce qu'indique mes fichiers... Vous n'avez pas suivi une cure de désintoxication dans un centre spécialisé pour drogués ?
KYLE : - (baissant la tête) C'est de l'histoire ancienne...
INSPECTEUR : - Bien évidemment !
KYLE : - Mais c'est la vérité !!!
INSPECTEUR : - Les faits sont contre vous, Mr McBride. La drogue n'a pas attérit chez vous par miracle !!! (aux gardes) Emmenez-le !
KYLE : - Non, vous ne pouvez pas faire ça !!! J'ai un enfant !!! Non !!!
INSPECTEUR : - Vous etes arrêté et vous serez jugé pour détention de drogues et possibilité de trafic.

Scene 3 : Melrose Place, appartement de Pamela

Bailey affronte Pamela qu'il compte bien la ramener chez eux, à Vancouver.

PAMELA : - Qu'est-ce que tu compte faire ? Vas t-en Bailey, ça vaut mieux pour tout le monde !
BAILEY : - Mais bien sûr que je vais partir, Pammy, bien sûr... Mais tu vas venir avec moi...
PAMELA : - Oh non, il en est hors de question !
BAILEY : - Oh si, je vais te ramener avec moi à Vancouver que tu le veuilles ou non, de gré ou de force !!!
PAMELA : - Jamais !!! Jamais je ne rentrerai avec toi là-bas, il en est hors de question. Plutôt mourir !
BAILEY : - Qu'est-ce que tu crois ??? Que je suis venu ici pour faire du shopping ?
PAMELA : - Tu n'as pas le droit de me forcer, je ne viendrai pas !
BAILEY : - C'est ce que tu crois !
Pamela fond en sanglots car elle semble avoir peur de lui, peur de retourner au Canada
PAMELA : - Non !!!! Laisses-moi tranquille ! J'avais une vie avant que tu reviennes, pourquoi me tortures-tu ainsi ? Je ne veux pas retourner là-bas, j'y ai trop de mauvais souvenirs... Je ne peux pas !!!

Scene 4 : Tribunal

Au nouveau procès de James, Lucas fait témoigner Rob Touch, un témoin clé
qui pourrait faire éclater la vérité sur Yvana.

JUGE : - Avez-vous d'autres témoins, Maître Jackson ?
LUCAS : - Oui, votre honneur. Je voudrais appeler Rob Touch.
Un homme se lève et Yvana devient angoissée lorsqu'elle le voit.
YVANA : - Oh c'est pas vrai !!!
LUCAS : - Mr Touch, pourquoi avoir accepté de témoigner à ce procès ?
ROB TOUCH : - Parce que la plaignante, Yvana, est une manipulatrice et qu'elle est passée experte dans cet art !
LUCAS : - Pouvez-vous être plus clair ?
ROB : - Il y a plusieurs années, Yvana travaillait pour moi. Elle était attirée par moi et me faisait souvent comprendre qu'elle avait envie de moi, j'ai mis les choses au point avec elle, elle l'a très mal prit et a lancé une accusation de viol à mon encontre.
LUCAS : - Avait-elle raison ? Aviez-vous abusé d'elle ?
ROB : - Certainement pas ! Je l'avais pas repousée pendant des mois pour ensuite aller abuser d'elle ! Elle a fait exactement le même coup à Mr Wenworth. La vérité a été vite trouvée et son accusation déboutée. Elle manipule la justice, ce n'est pas Mr Wenworth qui devrait être sur les bancs des accusée aujourd'hui, c'est elle !
LUCAS : - Merci Mr Touch. Je n'ai plus d'autres questions.
Les jurés regardent Yvana avec des regard qui expriment qu'ils ont tout compris et Yvana pose ses mains sur son visage. L'avocat se retourne vers elle
AVOCAT : - Je crois qu'il serait plus sage de retirer la plainte...
Et Yvana lui fait un geste de la main exprimant "faites, faites..."
JAMES : - Merci Lucas, tu as été génial ! Merci à vous aussi Rob !
LUCAS : - Je t'avais dit que j'avais un témoin en béton !

Scene 5 : terrain de golf

Peter et Steve font une partie de golf ensemble tout en se confiant leur desespoir
sur leur vie sentimentale en plein chaos.

On voit une balle de golf aller droit dans un trou, puis la caméra se relève des pieds à la tête et l'on voit Steve, heureux d'avoir remporté sa partie.
PETER : - Eh ben, je ne savais pas que tu étais un pro du golf !
STEVE : - Hey ! Tu as trouvé ton conccurent !!!
PETER : - Le golf me permet de penser à autre chose
STEVE : - Ca ne s'est pas arrangé avec Amanda ?
PETER : - Non, elle ne veut plus me voir, je ne sais pas quoi faire pour me faire pardonner.
STEVE : - Attendre...
PETER : - On était tellement bien ensemble depuis des années, ça n'avait jamais été aussi parfait ! Pourquoi a t-il fallu qu'elle découvre tout ça ?!!!
STEVE : - Tu crois qu'elle va te pardonner ?
PETER : - J'ai bien peur que non... Je craint de l'avoir perdu, et cette fois pour toujours !
STEVE : - Eh ben ! Tous les deux on peut pas dire qu'on ait de la chance en amour !
PETER : - T'as parlé à Alison ?
STEVE : - Oui, je lui ai dit ce que je ressentais mais ça n'a pas marché, elle n'est pas amoureuse de moi.
PETER : - T'es sure de ça ?
STEVE : - Elle est attirée par moi, c'est certain, on s'est embrassés mais elle est amoureuse d'un autre.
PETER : - Billy, c'est ça ?
Steve hôche la tête en signe de 'oui'.
PETER : - Alison n'a jamais vraiment pu aimer d'autres hommes, elle retombait toujours sur le souvenir de Billy. Tu sais, quand on a aimé une personne aussi fort, aussi longtemps, c'est jamais simple de tourner la page. Laisses-lui du temps.
Moi quand j'étais marié avec Eve, c'était...
STEVE : - Quoi ??? Tu as été marié avec Eve ?
PETER : - Tu ne le savais pas ?
STEVE : - Non ! Ca alors ! Toi et Eve ! Ele était déjà... comment dire... dans cet état ?
PETER : - Je crois que c'est de naissance chez elle !
STEVE : - C'est triste, je m'en veux tellement pour ce qui lui arrive, tu peux pas savoir !
PETER : - Si, je sais. Moi aussi, je me sentais coupable quand elle a tourné psychotique... Je crois qu'elle devrait essayer les femmes...

Scene 6 : dans un restaurant

Pendant ce temps, Monica et Amanda s'apprêtent à déjeûner entre "copines",
Monica espère enfoncer le clou un peu plus et pousser Amanda à lui vendre
ses actions.


 
 
 
 
 
 
 

 
 

 

AMANDA : - Ca me fait vraiment du bien de déjeûner avec une amie, je tiens pas trop à rester seule en ce moment...
MONICA : - Je t'en prie, ça me fait vraiment plaisir ! Tu sais moi je connais personne en ville à part toi et James bien sur alors on peut se voir quand tu veux, je suis là...
AMANDA : - C'est très gentil, j'apprécie ton amitié.
Arrive alors Alison.
ALISON : - Excuses-moi Amanda, je suis un peu en retard !
MONICA : - (fausse) Je ne savais pas que c'était un déjeûner à trois !
AMANDA : - Désolé, j'espère que ça ne te dérange pas, j'ai invité Alison aussi. Mes deux amies pour me remonter le moral. A deux, j'espère que vous y arriverez !
MONICA : - Non pas du tout, au contraire, je suis contente qu'Alison soit là...
ALISON : - Vous avez commandé ?
MONICA : - Non pas encore.
Le serveur arrive.
SERVEUR : - Vous avez choisi ?
ALISON : - Pour moi, ce sera le menu du jour s'il vous plait.
MONICA : - Alors, pour moi ce sera entrée de crudités, puis langouste aux herbes flamandes et petits légumes du Mont et en dessert, una assiette de patisseries...
Alison et Amanda la regardent, abassourdies.
MONICA : - Oh, j'oublie le régime pour aujourd'hui !
AMANDA : - Pour moi ce sera une salade de poisson et de légumes verts.
SERVEUR : - Bien.
MONICA : - Alors Amanda, t'as réfléchit à ce que je t'ai dit ? Tu sais, je crois que tu devrais te débarasser de ces actions tu serais plus forte que Peter, tu n'aurais plus besoin de te préoccuper de tous les problèmes que ça cause, et tu pourrais retrouver une indépendance !
AMANDA : - Je sais tout ça mais je ne sais pas... Je n'ai pas la tête à réfléchir à ça en ce moment...
ALISON : - Pourquoi, t'as envie de vendre tes actions ?
AMANDA : - Disons que j'ai envie de prendre un nouveau départ...
ALISON : - T'es pas sérieuse ?
MONICA : - Je crois qu'Amanda est assez grande pour savoir ce qu'elle a à faire, non ?
ALISON : - Tout à fait mais je ne pense pas que vendre ses actions résoudra ses problèmes, et puis elle n'a pas encore divorcé de Peter !
MONICA : - Correct, mais Amanda souffre et ces actions sont un lourd fardeau pour elle, elle a besoin de se retrouver !
ALISON : - Je connais bien Amanda, je ne pense pas que c'est son genre de tout plaquer comme ça...
MONICA : - Mais Amanda évolue, elle est une femme mûre elle ! Elle sait prendre des décisions quand il faut en prendre, pas comme certaines !
AMANDA : - (s'interposant) Hey !!! Je suis là ! J'ai peut-être mon mot à dire, non ?
MONICA : - Désolé Amanda, tu as raison, tu es la seule à pouvoir choisir entre le changement ou la lamentation...
AMANDA : - (se levant) Je reviens, je vais aux toilettes.
Amanda part et Alison regarde fixement Monica.
MONICA : - (sèche) Quoi ?
ALISON : - Si vous pensez que je ne comprend pas votre petit manège, vous vous mettez le doigt dans l'oeil, ma jolie !
MONICA : - Comment ça ? Je ne vois pas où vous voulez en venir.
ALISON : - Je vois clair dans votre jeu, Monica, je sais que vous etes motivée par de mauvaises intentions et je n'approuve pas vos manipulations ! Si vous etes stupide au point de penser qu'Amanda est naïve et va tomber dans le panneau, je crois que vous allez tomber de haut ! Vous profitez de sa déchéance. Mais pourquoi ? Ou plutôt pour qui ? Je crois avoir ma petite idée là-dessus...
MONICA : - Je ne vois pas du tout où vous voulez en venir
ALISON : - Vous vous répétez là ! Votre liaison avec James se passe bien ?
Le face-à-face est interrompue par Amanda qui revient.
AMANDA : - Alors, vous avez fait connaissance ?

Scene 7 : Melrose Place, appartement de Pamela & Michael

Michael rentre du travail et surprend Pamela se disputer avec Bailey. Michael demande qui il est quand Bailey lui apprend qu'il est le mari de Pamela !!! L'heure des explications a sonné...

PAMELA : - Jamais !!!! T'entends, JAMAISSSSS !!!
Pamela pleure et Bailey éclate de rire. Tout à coup, Michael arrive.
MICHAEL : - Mais qu'est-ce qu'il se passe ici ?
PAMELA : - Michael !
MICHAEL : - (à Bailey) Qui etes-vous, vous ?
BAILEY : - Tiens, ça doit être ce cher médecin raté ! Enchanté... je...
PAMELA : - Je t'en prie, non !
BAILEY : - ... le mari de Pamela !
MICHAEL : - Quoi ???
BAILEY : - (riant) Hey Hey !! Surprise ! Vous ne pensiez pas que Sainte Pammy pouvait cacher un tel secret, hein doc' ?
MICHAEL : - (fou furieux) Vous, dehors !!!! Sortez immédiatement de chez moi !!!
BAILEY : - Ok, je sors du calme Docteur ! Pam, je t'attend n'oublies pas !
MICHAEL : - DEHORS !!!
Bailey sort.
MICHAEL : - (grave) Je crois que je suis en droit de te demander quelques explications.
PAMELA : - Je suis désolée, je m'en veux tellement, j'aurais dû tout te dire dès le départ...
Dehors, Shirley avance vers Bailey fière d'elle.
SHIRLEY : - Alors Mister Canada, les retrouvailles étaient émouvantes ?
BAILEY : - Déchirantes... Chut, taisez-vous ils sont en train de parler.
Shirley et Bailey collent leur oreille contre la porte pour entendre leur conversation.
MICHAEL : - C'est quoi cette histoire ? Pourquoi dit-il qu'il est ton mari ? Expliques-toi !!!
PAMELA : - J'ai épousé Bailey, j'avais 18 ans. Dès que j'ai eu l'âge de me marier, ma mère m'a forcé à épouser ce fils de bonne famille, amie de la mienne depuis des générations. Je viens d'une grande dynastie du Canada.
MICHAEL : - Du Canada ???
PAMELA : - Oui... Sa famille est une puissante famille de grands industriels, une des plus grandes fortunes du pays, ils ont des société un peu partout dans le monde surtout dans le Tiers-Monde où ils emploient des gosses pour fabriquer les produits qu'on utilise dans nos pays...
MICHAEL : - Tu vux dire que ce n'était pas ton choix de te marier avec lui ?
PAMELA : - Pas du tout, je ne l'aimais pas ! Ce mariage était un mariage d'intérêt. Mon père venait de décéder, laissant des dettes derrière lui, ses entreprises étaient en faillite et il nous avait caché ça, à moi et à ma mère. On s'est retrouvées surendettées et pour se sortir de cette solution, ma mère a passé un marché avec les Creeks, les parents de Bailey. Ils payaient nos dettes et rachetaients nos entreprises si leur fils prodigue m'épousait.
MICHAEL : - Ils ont fait un mariage de raison ?
PAMELA : - Oui, comme au XIX° siècle ! Etonnant, non ? Qui aurait pu croire que cela existait encore de nos jours dans nos pays riches ? Ma mère refusait de travailler, c'était trop déshonorant pour elle, elle a donc préféré me vendre pour que nos deux familles soient liées financièrement !
MICHAEL : - Et tu as accepté ? Tu ne t'es pas rebellée ?
PAMELA : - Mon père était tout pour moi, quand il est mort j'étais anéantie, il n'aurait jamais accepté une chose pareille, mais je ne réagissais plus à rien, déchirée par la mort de mon père... Bailey s'est montré odieux avec moi, il se servait de moi et m'emmenait dans ses soirées d'affaires où je devais faire quelques gâteries à ses clients.
MICHAEL : - (sous le choc) Quoi ????
PAMELA : - Je devais le faire sinon il me disait qu'il romprait tout contrat avec ma famille et on se retrouvait à la rue ma mère et moi. Ma mère était au courant de ces pratiques mais ne disait rien, elle trouvait ça normal. Je devais obéïr et j'étais tellement bouleversée et détruite par tout ce qui arrivait que je le faisais, sans réfléchir, j'étais réduite à un état de prostituée de luxe ! Un jour, quand j'avais enfin fait le deuil de mon père, j'ai réfléchit et je me suis dit que mon père n'aurait jamais accepté une telle chose, je me suis réveillée de mon profond sommeil, et je suis redenue la rebelle. Bailey et moi sommes partis en croisière dans l'Océan Indien et il y a eu ce fameux naufrage. Je me suis servie de ce tragique évènement comme d'un cadeau du ciel et je me suis enfuie. Bailey a cru que je m'étais noyée et a tout fait pour retrouver mon corps mais rien ! Je me suis cachée plusieurs jours dans un motel sous une fausse identité jusqu'à que je découvre mon nom parmi les disparus du naufrage sur le journal. J'ai appris qu'au Canada une cérémonie funéraire avait été organisée, ce fut le soulagement pour moi ! J'étais morte... Je n'avais plus à me cacher, je pensais que Bailey me retrouverait jamais jusqu'à ce qu'il débarque aujourd'hui...
MICHAEL : - Oh mon Dieu !!! Viens, approches.
Pamela s'approche de lui, craignant qu'il la frappe mais Michael la serre dans ses bras très fort. Pamela éclate en sanglots.
MICHAEL : - Je suis là, t'en fais pas, je ne laisserai plus jamais personne te faire du mal...
Tout à coup, son bip sonne. Une urgence.
MICHAEL : - Oh c'est pas vrai !
PAMELA : - Oh non ? Une urgence ?
MICHAEL : - Oui, je dois y aller. Surtout fermes-toi à clé et ne sors pas, n'ouvres à personne !
Dehors, Shirley est bouleversée par ce qu'elle vient d'entendre et est furieuse en même temps.
BAILEY : - Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Vous allez tout de même pas pleurnicher, vous etes pas de ce genre là !
SHIRLEY : - Vous etes une ordure ! Je sais bien que ce que j'ai fait est à vomir mais si j'avais su ce que vous aviez fait subir à Pamela... Quelle idiote ais-je été !!! Si vous voulez pas que Michael vous tue, vous feriez mieux de vous enfuir très vite !
Shirley rentre dans son appartement, Bailey quitte la résidence.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Scene 8 : Tribunal

Kyle passe en jugement. Les preuves et les faits étant contre lui, il est condamné.

JUGE : - Accusé, levez-vous !
Kyle se lève
JUGE : - Aux vues des preuves et des faits qui vous sont reprochés, la Cour vous condamne à 2 mois de prison ferme et à 150 heures de travaux d'intérêt général dans des associations.
KYLE : - Non, c'est pas vrai !!! Non !!! J'ai rien fait !!!
LUCAS : - Je suis désolé Kyle, je n'ai rien pu faire...
KYLE : - Je ne peux pas passer 2 mois en prison !!! J'ai un fils !!! Une femme...
Kyle est emmené en prison.
KYLE : - Je voudrais passer un coup de téléphone, s'il vous plait ! Je vous en prie, c'est important !
GARDIEN : - Allez-y, vous avez 2 minutes.
Kyle compose un numéro, il est très anxieux.
KYLE : - Passez-moi la chambre de Madame McBride ! (...)
A Londres, le téléphone sonne dans la chambre de Jane. Elle décroche alors qu'elle s'appêtait à enfiler une robe de soirée.
JANE : - Allô ?
KYLE : - Jane, chérie, c'est moi.
JANE : - (gênée) Kyle !!! Quelque chose ne va pas ? Ta voix est trouble, ça doit être le téléphone...
KYLE : - Non, c'est pas le téléphone... Il m'est arrivé quelque chose de grave.
JANE : - (inquiète) Qu'est-ce qu'il y a ? C'est Mason ? Il est toujours chez mes parents, n'est-ce pas ?
KYLE : - Oui, c'est pas Mason le problème. Je suis en prison.
JANE : - Quoi ???
KYLE : - C'est un terrible malentendu, ils ont retrouvé de la drogue dans l'appartement et pensent que c'est à moi !
JANE : - De la drogue ? Mais je croyais t'en avais fini avec ça depuis longtemps !
KYLE : - Mais c'est pas à moi, j'te jure !
JANE : - Bien évidemment, la drogue a attérit toute seule ! Tu me déçois Kyle, je savais que travailler dans un club ne serait pas bon pour toi, mais là, ça dépasse tout ! Tu as pensé à moi ? A ton fils ?
KYLE : - Mais écoutes-moi, on a dû me tendre un piège...
JANE : - Arrête d'essayer de trouver des excuses bidons !!! Tu as replongé dans la drogue, et ça je ne te le pardonnerai pas !
Jane raccroche au nez de Kyle.
KYLE : - Jane !!! Allô, Jane ??? Putain, c'est pas vrai !!!

Scene 9 : Wilshire Memorial Hospital

Peter vient annoncer une bonne nouvelle à Eve, toujours hospitalisée.

PETER : - Bonjour Eve, ça va mieux n'est-ce pas ?
Eve sort sa plaquette et écrit : "Je pète la forme - Tires-toi !"
PETER : - Je t'en prie, ne m'agresses pas, gardes ta forme pour ta rééducation vocale.
Eve écrit : "Je sors quand ?"
PETER : - Justement, je suis là pour t'annoncer que tu vas pouvoir rentrer chez toi aujourd'hui même et tu pourras même commencer à parler, en y allant doucement sur le volume, d'accord ?
EVE: - (elle se met à parler tout doucement avec une voix cassée à la Ségara) Je suis contente
PETER : - Tu auras un grand professeur qui t'aidera à retrouver ta voix, ça prendra le temps qu'il faudra mais je pense que tu es en très bonne voix...
EVE : - Je suis contente...
PETER : - Il va falloir changer de disque, Eve...
Eve est toute folle, elle saute sur son lit d'hôpital avec son ardoise où elle a écrit : "Whaouuuuu !!!"

Scene 10 : coffee-shop sur Highland

Lexi est impatiente de reprendre sa place à la compagnie et presse Monica dans leur plan.

LEXI : - Tu te fous de moi, Monica ? Ca fait une heure que je poireaute ici !
On voit 9 tasses de café sur la table de Lexi.
MONICA : - Désolé, j'avais beaucoup de travail !
LEXI : - Ok, ça va... Alors, ça avance notre plan ?
MONICA : - Ca suit son cours... Je suis désolée mais Amanda n'arrive pas à prendre de décision et sa copine Alison me facilite pas la tâche, elle pense que James est derrière tout ça !
LEXI : - J'en ai marre d'attendre sans rien faire ! Je veux retrouver ma place au sein de la compagnie ! Je veux prendre ma revanche et détruire Amanda ! Sans toi, tu sais bien que je peux rien faire...
MONICA : - T'inquiètes pas, je suis en train de faire du bourrage de crâne à cette chère Mandy ! Elle ne va pas tarder à faire ce que je luis dis, il faut juste que cette dinde d'Alison se mêle de ce qui la regarde sinon tout va se passer comme prévu.
LEXI : - Dépêches-toi, fais quelque chose mais pousse-la encore plus à vendre !
MONICA : - Je fais ce que je peux, Amanda est une femme difficile à cerner mais je fais tout pour la manipuler et ça commence à porter ses fruits ! Bon, je te tiendrai au courant de la suite des évènements. Pour le moment, je dois me rendre au tribunal, le verdict va être rendu, James veut que je sois à ses côtés !

Scene 11 : Melrose Place, appart' de Shirley

Pamela entre dans l'appartement de Shirley folle de rage. Shirley a des remords.

SHIRLEY : - Pamela ?
Sans rien dire, Pamela colle une giffle à Shirley d'une force terrifiante.
SHIRLEY : - Je sais, je la méritait...
PAMELA : - Comment as-tu pu être aussi odieuse ? T'es fière de 
ce que tu as fait ? T'as détruit ma vie !!!
SHIRLEY : - Je ne sais pas quoi dire, je suis désolée... Je m'en veut terriblement !
PAMELA : - Tout ça pour quoi ? Parce que tu voulais récupérer Michael ?
SHIRLEY : - Je n'ai aucune excuse pour ce que j'ai fait.
PAMELA : - Tu étais prête à détruire ma vie en pensant que Michael allait te retomber dans tes bras ?
SHIRLEY : - Pardonnes-moi Pamela, j'étais pas moi-même
PAMELA : - Quoi ? Et en plus il faudrait que je te pardonne ?
SHIRLEY : - Jamais je n'aurais fait une telle chose si j'avais su ce que tu avais vécu dans ton passé...
PAMELA : - Tu m'en vois ravie, je suis soulagée mais désolé, le mal est fait, et à présent, Bailey est là et il n'acceptera jamais de repartir au Canada sans moi ! Et ça, je ne te le pardonnerai jamais. Tu es tombée bien bas, c'est pathétique !
SHIRLEY : - (larmes à l'oeil) Je suis désolée...
Pamela sort bouleversée
SHIRLEY : - C'est pas vrai ! Mais qu'est-ce que j'ai fait ?!!! Comment pourrais-je réparer tout le mal que j'ai fait autour de moi à présent ?

Scene 12 : Tribunal

Le juge rend son verdict dans le procès de James.

JUGE : - Bien, dans l'accusation de tentative de viol, les jurés ont-il un verdict à prononcer ?
JURE : - Oui, votre honneur. Concernant l'accusation de tentative de viol, nous déclarons l'accusé James Wenworth non coupable.
James lève les yeux au ciel et soupire de soulagement.
JURE : - Concernant l'accusasation de harcèlement sexuel, nous déclarons l'accusé non coupable.
JAMES : - Oui !
LUCAS : - Bravo James !
JAMES : - Merci Lucas, c'est grâce à toi !
JUGE : - Monsieur Wenworth, vous etes acquitté. Je vous conseille de faire attention, à présent, à qui vous engager dans votre compagnie ! La plaignante est quant à elle condamnée à quatre années de prison avec sursis pour faux témoignage, fausses accusations, diffamation et outrage à la Cour. La séance est levé !
Le juge se retire, les jurés aussi, Yvana est conduite en prison, et Monica saute dans les bras de James.
MONICA : - Bravo mon amour, je n'ai jamais douté de ton innocence.
JAMES : - Merci, Monica. Heureusement que je t'ai toi aussi !
MONICA : - Oh oui, tu sais pas à quel point !
James serre la main de Lucas.
LUCAS : - Amis ?
JAMES : - Amis !
MONICA : - On rentre chéri ? J'ai envie de fêter ça si tu vois ce que je veux dire !

Scene 13 : Venice-House

Alison demande à Amanda de se méfier de Monica en qui elle ne fait absolument pas confiance.

AMANDA : - Qu'est-ce qu'il y a Alison ? Tu es pensive depuis le déjeûner !
ALISON : - Je pense à Monica.
AMANDA : - Elle est géniale, n'est-ce pas ? Mais j'ai remarqué que le courant passait pas trop entre vous, je me trompe ?
ALISON : - Tu veux la vérité ?
AMANDA : - Vas-y, je t'en prie.
ALISON : - Méfies-toi d'elle, je ne la sens pas du tout !
AMANDA : - Comment ça ?
ALISON : - Je ne lui fais absolument pas confiance, j'ai le sentiment qu'elle cherche à t'avoir !
AMANDA : - Tu te trompes, Alison, Monica est quelqu'un de bien, je crois en sa sincérité et son amitié.
ALISON : - Bien, fais comme tu veux après tout mais tu ne pourras pas dire que je t'avais pas prévenue !
AMANDA : - Oui maman !
Amanda se met à rire
ALISON : - Ca fait plaisir de te revoir sourire
AMANDA : - Vraiment ? Tu vois, je commence à reprendre du poil de la bête ! Il suffit que j'y pense pas c'est tout !

Scene 14 : Londres, au restaurant

En Europe pendant ce temps, Jane dîne en tête à tête avec Julian, son amour de jeunesse.

JANE : - Ce repas est délicieux et je passe une excellente soirée en ta compagnie, Julian.
JULIAN : - Vraiment ? Excuses-moi mais ça ne se voit pas trop...
JANE : - Oh, je suis désolée, c'est vrai je ne suis pas dans mon assiette !
JULIAN : - Tu veux m'en parler ?
JANE : - C'est Kyle. Il m'a appelé tout à l'heure.
JULIAN : - Il y a un problème ?
JANE : - Il a été arrêté !
JULIAN : - Comment ? Arrêté ? Mais pourquoi ?
JANE : - Ils ont retrouvé de la drogue dans notre appartement ! T'imagines ??? Heureusement que Mason est chez mes parents à Chicago sinon les services sociaux me l'auraient vite retiré et je sais ce que je deviendrais sans mon p'tit bonhomme...
JULIAN : - Mais il se drogue ?
JANE : - Jusqu'à présent ça allait mais il avait déjà eu des problèmes de drogues il y a quelques temps et là, il tient de nouveau un club alors j'ai peur qu'il s'y soit remis... et si les flics ont retrouvé de la drogue sur lui, ça veut tout dire !
JULIAN : - Et il a été jugé déjà ?
JANE : - Je ne sais pas, je lui ai raccroché au nez !
JULIAN : - Il doit avoir besoin de toi...
JANE : - Et moi, quelqu'un pense à ce que j'ai besoin ?
A ce moment précis, Julian penche la tête et donne un baiser langoureux à Jane, qui ne dit rien et l'embrasse aussi.
JULIAN : - Je suis là...
Ils continuent de s'embrasser quand Jane le repousse.
JANE : - Non arrête ! Je ne peux pas tromper Kyle comme ça, je dois d'abord le voir...
JULIAN : - Je comprend. Je suis désolé, excuses-moi, je n'aurais pas dû t'embrasser c'est de ma faute.
JANE : - Non ne t'excuses pas, j'ai simplement des problèmes et je sais plus trop où j'en suis : toi qui débraque de nouveau dans ma vie, mon fils chez mes parents à l'autre bout de la planète, mon mari en prison qui a des problèmes avec la drogue... Je n'ai plus les idées très claires, il faut m'excuser...
JULIAN : - Ne t'excuses pas, je comprend t'en fais pas.
JANE : - J'ai passé une magnifique soirée, je te remercie pour le dîner. A présent je vais monter me reposer dans ma chambre, je suis exténuée, je dois me remettre les idées claires...
JULIAN : - Si tu as besoin de parler à quelqu'un, je serai dans ma chambre...
JANE : - Je ne crois pas non mais merci d'être là pour moi.
Jane quitte le restaurant et remonte dans sa chambre avec des multitudes de questions dans sa tête.
 
 

Scene 15 : Conseil Supérieur de l'Ordre des Médecins

Peter et Tom Ward passent tous deux devant le Conseil Supérieur de l'Ordre des Médecins
où une décision va être prise. L'ambiance est très tendue. C'est le Dr Benton, un des responsables de l'Ordre qui va rendre la décision.

BENTON : - Docteurs, l'incident qui s'est produit au sein de cet hôpital était inadmissible. Dr Ward, quelque soit la gravité de ce qu'a fait le Dr Burns en dehors de l'hôpital et ses problèmes de couple, tout cela n'avait pas à entrer ici. Vous vous etes délibérément servit de la vie privée du Dr Burns pour tenter de briser sa réputation, sa vie privée et sa vie sociale et en même vous avez mis en péril la crédibilité de cette clinique.
TOM : - Mais ce qu'il a fait à sa femme méritait d'être su par vous tous ici ! Il a organisé un enlèvement !!!
BENTON : - Taisez-vous !!! Vous vous etes servit de cela pour mener à bien vos ambitions personnelles.
PETER : - Je tiens à préciser qu'il n'y a jamais eu aucune preuve de ce qu'il avance et ce malgré les documents de ce soit-disant Mr Beck inventé de toute pièce je suppose...
TOM : - Il ment !!!! Ordure, fils de pute, tu mens !!! Dis leur ce que t'as fait !
BENTON : - Dr Ward ! Maîtrisez-vous ! Un peu de dignité, s'il vous plaît ! En ces raisons et après consulatation de l'Ordre Supérieur des médecins, Dr Ward, vous etes rayé de l'ordre de médecins et perdez à partir cet instant et pour une durée illimité votre droit d'exercer la médecine.
TOM : - Non !!!! Vous avez pas le droit de faire une chose pareille !!!
PETER : - Désolé Tommy, on récolte ce que l'on sème, c'est bien connu !
TOM : - D'accord, d'accord Burns écoutes-moi bien... Je vais repartir à Buffalo, d'où je viens, mais je te préviens, c'est pas fini. Je vais revenir un jour avec quelque chose de solide et je te détrurai...
PETER : - Allez dégage avant que je te fasse interner au service psychiatrique !
Tom s'en va fou de rage
PETER : - Dr Benton, je vous remercie de votre confiance.
BENTON : - Nous avions vu clair dans son jeu dès le départ. Et votre crédibilité de médecin n'est plus à remettre en cause Dr Burns...

Scene 16 : Melrose Place, appart' de James

James rentre chez lui après avoir gagné son procès. Monica lui saute dans les
bras. Tellement heureux de se retrouver, les deux tourteraux délaissent le bureau
pour passer toute la journée à faire l'amour.

JAMES : - Ahhhh !!! Que c'est bon d'être de retour !
MONICA : - Viens là, dépêches-toi, tu m'as trop manqué !!!
James enlace Monica fougeusement
JAMES : - C'est vrai ce mensonge ?
MONICA : - Tu peux pas savoir à quel point tu m'as manqué, j'ai pensé à ton corps jour et nuit, j'ai passé mes nuits à prendre des douches froides et à mettre la tête dans le congélateur tellement mon corps brûlait du manque de ton odeur...
JAMES : - Continues, tu m'excites...
MONICA : - Approche !
Monica retire la ceinture du pantalon de James et le déboutonne.
JAMES : - (extase) Oh !!!
On voit à présent sur le visage de James l'extase
JAMES : - Continues, ne t'arrêtes pas !
Monica se relève
MONICA : - Comment t'aurais fait sans moi en prison, hein ?
JAMES : - J'aurais jamais tenu !
James pousse Monica jusqu'à la cuisine, la porte et la pose sur le lave-vaisselle.
MONICA : - T'es prêt à passer la journée à ça ?
JAMES : - Plus que prêt !!!
James retire le tailleur de la jeune femme et les deux amoureux font l'amour fougeusement.

Scene 17 : prison, cellule de Kyle

Lucas décide de défendre Kyle, accusé de trafic de stupéfiants après que la police ait
découvert de la drogue cachée dans son appartement à Melrose.

LUCAS : - Salut Kyle, je suis venu dès que j'ai appris. Je suis Lucas, vous savez, l'avocat qui a emménagé à Melrose...
KYLE : - Oui, je sais. C'est sympa d'être passé.
LUCAS : - Je vais prendre votre affaire en charge.
KYLE : - Vous n'aviez pas celle de James avant ?
LUCAS : - Nous avons gagné le procès.
KYLE : - Super, c'est encourageant pour moi alors...
LUCAS : - Je ne sais pas, votre affaire est très délicate.
KYLE : - Je peux savoir de quoi je suis accusé finalement ?
LUCAS : - D'après la police, vous etes accusé de trafic de stupéfiants, la police ayant découvert de la drogue cachée dans votre appartement et un témoignage comme quoi vous en vendiez au club.
KYLE : - Mais c'est complètement faux !!! Qui est ce témoin ?
LUCAS : - On sait pas, l'appel est resté anonyme !
KYLE : - Et ils pensent qu'un appel anonyme est crédible !
LUCAS : - Vous n'avez pas une idée de qui cela peut être ? Vous avez des ennemis, des gens jaloux ?
KYLE : - (réfléchit) Non ! Je ne vois personne. Tout va bien dans ma vie, peut-être Peter Burns mais je doute qu'avec les problèmes qu'il a en ce moment, cette ordure, il ait le temps de jouer à ça !
LUCAS : - Ecoutez, je vais faire mon possible pour prouver que cette drogue a été placée à votre insu dans votre appartement. Ca ne va pas être facile, ce sera sûrement très long mais je ferai tout pour découvrir la vérité !

Scene 18 : Maison de la Plage, chambre d'amis

Noah Shaw, au téléphone, fait le point sur sa machination contre Kyle et la suite de son plan.

NOAH : - (au téléphone) Oui, c'est moi... Tout se passe comme prévu... Kyle est en prison ... Tu veux que je m'occupe de Mancini à présent ? ... Aucun problème, il va seulement falloir que je sois prudent, il n'est pas un ange non plus ! ... Bien je rappelerai plus tard ... Ne t'en fais pas, j'ai la situation bien en main, Kimberly sera vengée du mal qu'on lui a fait, je t'en fais la promesse !
KIMBERLY : - Noah ??? Tu parles tout seul ?
Elle entre dans sa chambre
NOAH : - (raccrochant) Non !!! Enfin, j'étais au téléphone...
KIMBERLY : - Tu m'as fait peur, à un moment j'ai cru que j'entendais des voix !

Scene 19 : Venice Beach

Amanda demande à Alison comment cela se fait-il qu'elle n'ait toujours pas
reçu les documents du divorce d'avec Billy alors que la procédure devrait
être lancée depuis déjà quelques mois.

AMANDA : - Assez parlé de moi, et toi comment tu vas ?
ALISON : - Ca va...
AMANDA : - Et Steve, tu l'as repoussé finalement ?
ALISON : - Oui, je ne me sentais pas prête pour une nouvelle histoire et puis...
AMANDA : - Et puis ?
ALISON : - Rien.
AMANDA : - C'est Billy, n'est-ce pas ? Tu penses encore à lui !
ALISON : - C'est bien fini avec lui, je le sais bien, mais c'est pas évident de tourner la page !
AMANDA : - Et au juste, comment se fait-il que tu n'ai toujours pas reçu les documents pour le divorce ?
ALISON : - Je ne sais pas, Billy aurait dû me les envoyer depuis un petit bout de temps mais rien !
AMANDA : - C'est bizarre, ça fait 4 mois que vous etes séparés et que tu es revenue vivre ici...
ALISON : - Je sais, normalement la procédure aurait dû être lancée, je ne comprend pas.
AMANDA : - Que vas-tu faire ?
ALISON : - Je téléphonerai à Billy demain matin et je lui demanderai comment ça se fait que je n'ai toujours rien reçu.
Bon je vais rentrer à présent, si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à m'appeler !
AMANDA : - Ca va aller, je sens que je me reprend plus vite que je pensais...

Scene 20 : Melrose Place

 Pamela reste cloitrée chez elle, la peur au ventre. Shirley vient frapper à sa porte
afin de s'excuser. En bas de la résidence, on aperçoit l'ombre de Bailey s'approcher.

On frappe à la porte de Pamela. Celle-ci, effrayée, ne dit rien.
SHIRLEY : - Pamela, c'est moi, c'est Shirley ! Je suis seule, je voudrais te parler...
Pamela vérifie qu'elle soit seule et ouvre.
PAMELA : - Qu'est-ce que tu veux encore ? Tu crois pas que t'en as assez fait ?
SHIRLEY : - Ecoutes, je sais que ce que j'ai fait est impardonnable mais je voudrais te faire toutes mes excuses. J'ai prit conscience que ce que j'ai fait était vraiment inhumain, je n'aurais jamais dû faire une chose pareille !
Tout à coup, Bailey réapparaît !
BAILEY : - La voilà avec des remords maintenant, elle n'en avait pas quand elle m'a tout raconté, Pammy !
PAMELA : - Vas t-en !!!
Pamela tente de refermer la porte avec Bailey la repousse avec force et devient fou furieux.
BAILEY : - Ne me forces pas à m'énerver, Pamela !!!
Bailey attrape la jeune femme par le bras
BAILEY : - Tu vas m'obéïr et me suivre maintenant ! T'entends ?
PAMELA : - (ayant mal) Lâches-moi, tu me fais mal ! Je t'en prie arrête !!
Shirley vient alors aider Pamela en agrippant Bailey pour l'empêcher de faire du mal à Pam.
SHIRLEY : - Tu vas la lâcher, espèce de sale brut !???
BAILEY : - Ne t'en mêles pas, toi !
Bailey frappe violemment Shirley, qui s'écroule à terre.
BAILEY : - Fallait pas me chercher ! Maintenant tu vas venir avec moi, Pam, on nous attend au Canada ! Tu as des engagements à respecter et tu vas les respecter !!!
Pamela donne un coup de pied bien placé à Bailey et parvient à se détacher de lui.
BAILEY : - (hurlant) Aaaaarrrrrhhhhh !!!! Espèce de garce !!! Reviens ici !
Pamela se met à courir dans son appartement, ouvre la fenêtre et monte sur l'échelle qui mène au toît (l'échelle qu'utilisait Ryan pour emmner Megan sur le toit dans la saison 7)
PAMELA : - Oh mon Dieu !!!
BAILEY : - Où vas-tu comme ça ? Tu crois pouvoir m'échapper comme ça ?
Bailey la poursuit et monte aussi sur le toît.
BAILEY : - C'est ici que tu passes tes nuits avec ton médecin, hein ?
PAMELA : - Laisses-moi, je t'en supplie, ne me fais pas de mal...
BAILEY : - T'es qu'une traînée, t'as toujours été qu'une traînée !!!
Pamela continue de courir sur le toît de la résidence, prenant des risques en marchant sur la partie encore en construction de la résidence.
BAILEY : - Idiote, cette partie est en construction, tu ferais mieux de revenir avant de tomber !
PAMELA : - Je préfère encore mourir que de venir avec toi !
BAILEY : - (fou furieux) Espèce de salope, si tu le prend comme ça, attend !
Bailey marche avec prudence jusqu'à la partie en construction
PAMELA : - Non ! 
Bailey arrive près de Pamela et se retrouvent face à face, et là il sort un couteau de sa poche de pantalon et la menace avec.
PAMELA : - Non, ne fais pas ça... 
BAILEY : - Tu vas me suivre sans faire d'histoire...
Bailey attrape Pamela et met le couteau sous sa gorge. Pamela est terrorisée.
PAMELA : - (pleurant) Je ne te laisserai pas faire.
Tout à coup, Pamela se débat, et Bailey se prend les pieds dans une brique et tombe du toît de Melrose.
BAILEY : - (tombant) Nooooooonnnnnnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!
Bailey s'écrase sur le sol de la résidence, près de la piscine. Pamela est sous le choc. Shirley revient à elle.
SHIRLEY : - Oh c'est pas vrai !
PAMELA : - Oh mon Dieu !!!

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Scene 21 : Londres, chambre d'hôtel de Julian

A Londres, Jane a changé d'avis et entre dans la chambre d'hôtel de Julian.


JULIAN : - Jane ?
JANE : - Je sais pas si je fais bien de venir ici mais j'en ai assez de me mentir.
Elle s'approche de lui et l'embrasse.
JULIAN : - Tu es sure de ce que tu fais ?
JANE : - Absolument, quand je t'ai retrouvé je me suis immédiatement dit que ma vie aurait été différente si j'étais resté avec toi plutôt que d'épouser Michael, et te revoir a sonné pour moi comme une seconde chance...
Jane s'approche un peu plus encore et laisse tomber son chemisier à terre.
JULIAN : - Je t'aime Jane.
Julian entraîne Jane sur son lit et ils passent la nuit ensemble, Jane en oublie alors la fidélité qu'elle avait jurée à Kyle lors de leur mariage et s'abandonne dans les bras de Julian, son amour d'enfance.

Scene 22 : Melrose Place

A Melrose, tous les résidents sortent de chez eux pour savoir ce qu'il se passe et tout le monde ainsi que Shirley et Pamela découvrent Bailey à terre...

MONICA : - (sortant) Mais c'est quoi tout ce bruit ?
JAMES : - (à son tour) C'est pas bientôt fini ? Qu'est-ce qu'il se passe ?
LEXI : - Je peux vous virer pour tapage nocturne !!!
Tout à coup, tous découvrent le corps de Bailey à terre.
LEXI : - Oh c'est pas vrai ! Cette résidence est vraiment maudite ma parole !
Pamela et Shirley sont près du corps de Bailey. Shirley prend son pouls.
SHIRLEY : - Il est mort ...
PAMELA : - Oh non ! Oh non pas ça !!! Oh non c'est pas vrai !!! Pas ça !
La séquence se termine sur le visage bouleversé de Pamela...

...TO BE CONTINUED...

Ne manquez pas le prochain épisode :
"Le retour de Billy"
(episode 9)
lundi 24 Décembre 2001

Votre avis nous intéresse, dites nous ce que vous pensez des
nouveaux épisodes de "Melrose Place" alors venez
nous rejoindre sur le
FORUM

Personnage préféré de l´épisode
A vous de désigner qui est le maillon FORT de cet épisode. Votez !
Jane McBride
Monica Williams
Michael Mancini
Lucas Jackson
Kimberly Shaw
Kyle McBride
Amanda Burns
Lexi Sterling
James Wenworth
Billy Campbell
Eve Cleary
Pamela Jennings
Steve Sheridan
Peter Burns
Alison Campbell
Isabella (Joan Collins)
Shirley Blockwood


Voir les résultats



- MELROSE PLACE - SAISON 2001-2002 -

écrit par :
Chucky Matheson

© Copyright 2001-2002 Matheson Entertainment - Tous Droits Réservés

comme tu l'as annoncé chuck, j'ai trouvé cet épisode très nostalgique, très sentimental et ça m'a beaucoup plu.
l'attitude de jane avec kyle dément un peu le coté sentimental, car elle a été une vraie garce de tromper son mari et de venir ensuite l'engueuler en prison. d'un autre coté, il faut la comprendre car elle a un fils et s'inquiète pour lui que de la drogue a été trouvée chez eux.  monica parvient enfin à ses fins mais de la manière douce, c finalement amanda qui est restée maitresse de sa décision en revenant avec peter et en abandonnant le monde des affaires. la réconciliation amanda-peter était vraiment le clou de l'épisode, je suis vraiment content que ces deux-là se soient réconciliés, c le coiuple-phare de mpnm pour moi.
le désespoir de shirley était très touchant, sa fuite, sa honte...elle est enfin redevenue humaine et j'espère qu'elle va renoncer à michael et trouver qqn qui l'aime. j'espère aussi qu'elle empechera l'emprisonnement de pamela, mais pour ça je me fais pas trop de soucis.  pauvre lucas, il a du sentir des cornes commencer à lui pousser quand lexi a joué le grand jeu avec james pour retrouver du travail. mais g adoré la réaction de james qui la laisse espèrer et lui dit finalement qu'elle sera scrétaire.
kimy va-t-elle enfin découvrir ce que manigance noah? il serait temps car le plan de ce dernier ( et de marion? ) n'a eu aucun raté pendant ce temps. et dans quel camp kimy se rangera-t-elle lorsqu'elle découvrira le vérité?
une nouvelle idylle pour eve cleary? cela va-t-il marcher cette fois? j'attends la suite de la relation entre eve et weissmann avec impatience.  enfin, steve était le grand absent de l'épisode, g l'impression qu'il s'éloigne de plus en plus du monde de melrose. alors, un départ en mid-season? non, je crois pas, et si mes intuitions sont bonnes, il nous réservera encore de grosses surprises ( surtout dans la saison 11 ).
REVIEW DE AURELIEN

c génial car cette saison est le type même de la saison réussie (cf. les saisons de mp où patrick muldoon meurt puis ressucite). la saison 10 a atteint un bon rythme de croisière, c de plus en plus fluide, bref très bien.
la grande réussite: la scène sur le toit. une scène d'anthologie! petite question de scénariste à scénariste: est-ce que les travaux dans la résidence servaient à aboutir à cette superbe scène, ou bien l'idée t'est-elle venue ensuite?
les persos réussis: pammy, magnifique en victime, un grand rôle pour tiffany! mais je suis sûr qu'elle va évoluer en garce, j'sais pas pourquoi! peut-être que la prostitution aura brisé sa trop fragile psyché.sinon, chapeau pour shirley, quiest un perso ambigu et très dense. mais j'étais sûr qu'elle défendrait pammy. quand lexi et kim vont-elles revenir sur le devant de la scène? ce serait bien qu'on assiste à une torture morale de kimberley: replonger ds la folie en aidant noah et en se vengeant de ces ordures de kyle et michael, ou contrecarrer les pans de marion et noah? bravo pour le rôle d'alison, ct très bien. elle devient bcp plus intéressante que ds la série d'origine.
une grande incertitude: l'évolution de steve. que vas-tu en faire? il ne me plait pas du tout, mais je suis sûr que c'est un formidable salaud en puissance. ds ce cas il remonterait ds mon estime!
GUILLAUME