téléchargez le générique vidéo en cliquant sur l'image (fait par JuL)
SAISON 10 - EPISODE 13
I WILL ALWAYS LOVE YOU
'' I Will Always Love You ''
diffusion originale : 04/03/2002 - #281 (#54)

MONICAMICHAELLUCASKIMBERLYKYLEAMANDALEXIJAMESEVEPAMELASTEVEPETERANDALISONCHUCKY MATHESON
 
 

avec la participation de :

Monica Keena dans le rôle de Sandra Morrow

Ted Landge dans le rôle du Juge

Victoria-Ann Lewis dans le rôle de la gynécologue de Jane

Rob Lowe dans le rôle du Professeur Mark Weissman

Anne Ramsay dans le rôle de Mary Thomson

Greg Vaughan dans le rôle de Julian Sheehan

Justin Whalin dans le rôle de Barthélémy Morrow

avec la participation exceptionnelle de

dans le rôle d' Isabella Givens Sterling Morrow
 
 

Scene 1 : Dans l'avion

Lexi et Isabella (Joan Collins) montent dans l'avion en direction de Londres. Isabella est complètement déchaînée à l'idée de récupérer l'héritage tandis que Lexi semble plus nerveuse.


ISABELLA : - Oh Alexandra, je suis tellement excitée à l'idée de clouer le bec aux sales mioches de Phillip ! Une fois qu'on aura réussit à prouver le bien fondé de son testament, toute sa fortune sera à nous !
LEXI : - Oui, ben, vas-y molo ! On est pas encore arrivé à Londres et encore moins à Southampton !
ISABELLA : - Tu regretteras pas de m'avoir aidé, parole de mère !
LEXI : - Hey ben dis donc, je devrais écrire ça pour que tu t'en souviennes !
ISABELLA : - Pourquoi ?
LEXI : - Parce que Dieu sait la valeur de ta parole, chère maman !
ISABELLA : - Quand vas-tu enfin cesser de m'en vouloir ? Tu ne sais donc pas pardonner Alexandra ?
LEXI : - Désolé, ma mère a oublié de m'apprendre ça avant de s'enfuir en Europe !
Isabella tourne alors la tête, et regarde dans son assiette pas vraiment appétissante et la regarde avec dégoût.
LEXI : - Qu'est-ce que t'as ?
ISABELLA : - Chérie, je ne veux pas avoir à manger ces ignominies industrielles le reste de ma vie !
LEXI : - Pauvre maman, c'est triste de ne pas manger du caviar et du homard tous les jours, hein ? Mais prend le bon côté des choses, au moins tu vas pouvoir perdre ta cellutite en un rien de temps !
ISABELLA : - Je jure que la première chose que je fais avec l'argent de l'héritage, c'est un repas de reine à la Tour d'Argent à Paris !
LEXI : - Comment ça la première chose ? Tu oublies que ta première chose, maman, c'est moi !
ISABELLA : - Bien sur chérie, je voulais dire après t'avoir aidé bien entendu...
Isabella tourne la tete et regarde par le hublot le paysage au loin.
ISABELLA : - Dis-moi, chérie, ta tenue, t'as pas peur que...
LEXI : - Qu'est-ce qu'elle ma tenue maintenant ? C'est le rouge qui te convient pas ?
ISABELLA : - Non, non, c'est pas ça, elle est ravissante, mais tu devrais mettre quelque chose de plus classique...
LEXI : - De plus classique ?
ISABELLA : - Ben oui, disons que le juge risque d'en perdre son dentier en te voyant affublée d'une telle robe provocante !
LEXI : - Oh, arrêtes ! Mes vêtements n'ont rien à voir avec l'affaire ! Ils s'en fichent pas mal de la manière dont je m'habille si c'est du Gucci ou du Monoprix !
ISABELLA : - Nous allons en Angleterre, chérie...
LEXI : - Bon, t'as p't'êt' raison, files-moi une de tes vieilles robes de grand-mère !
ISABELLA : - T'en fais pas ! J'avais pensé à tout ! J'ai acheté ce joli costume dans la galerie de l'aéroport !
Isabella farfouille dans son sac et y sort un tailleur gris vieillaut, et des accessoires très particuliers allant avec.
LEXI : - (grimaçant) Tu vas tout de même pas me demander de porte ça ???

Scene 2 : Melrose Place, appartement de James et Monica

James et Monica, quant à eux, préparent leur mariage. Mais en réalité, James a bien d'autres intentions.

MONICA : - Chéri, je suis tellement excité à l'avance !!! Je ne me suis jamais marié, j'ai toujours rêvé de ce moment depuis toute petite !!!
JAMES : - Tu vas t'en souvenir toute ta vie, Monica. Crois-moi, c'est un souvenir que tu n'oublieras jamais !
MONICA : - C'est vrai que tu as déjà été marié une fois, tu es déjà passé par là ! Mais tout ça, c'est du passé ! Aujourd'hui, tu n'aimes que moi, tu ne vis que par moi et ça me rend tellement heureuse. J'ai trouvé l'homme de ma vie, celui dont on rêve toutes quand on est petite fille.
JAMES : - (off) Attention Blanche Neige, tu vas pas tarder à croquer dans la pomme... (à Monica) Toi aussi, chérie, tu me combles de bonheur. Je suis très heureux à l'idée de me remarier avec une femme telle que toi !
MONICA : - (nerveuse) Oh la la, mais j'ai tant de choses à faire ! Je sais pas quelle robe de mariée choisir, je dois envoyer les invitations, trouver un pasteur, une église, un traiteur...
JAMES : - (la serrant dans ses bras) Hey ! Calmes-toi, tu es toute nerveuse...
MONICA : - C'est juste que je suis si contente de tout ce qui m'arrive ces derniers temps, j'ai de la peine à réaliser !
JAMES : (un large sourire maquiavélique) T'en fais pas, dans très peu de temps tu vas réaliser crois-moi...
MONICA : - Bon, je vais aller au centre commercial dans la boutique de faire-parts déjà, pour voir ce qui me plaît, d'accord chéri ? J'en aurai pas pour longtemps !
Monica prend son sac et sort de l'appartement.
JAMES : - Très bien, très bien, très bien... Pour l'instant tout marche comme prévu, elle est persuadée que je n'ai que de bonnes intentions en l'épousant, c'est ce qui compte ! Je jure que je vais récupérer ces actions par n'importe quel moyen !

Scene 3 : Tribunal

Michael et son avocat Lucas rejoignent Kimberly et son avocate Mary Thomson (Ann Ramsay) au tribunal pour le règlement de leur divorce.


MARY THOMSON : - Ne vous inquiétez pas, Kimberly, ils ne vont pas tarder à arriver.
KIMBERLY : - Je veux en finir au plus vite avec cet homme !
Entrent alors Lucas suivi de Michael.
LUCAS : - Bonjour chère confrère.
Il serre la main de Mary Thomson. Les deux parties sont assises face à face pour régler le divorce.
MICHAEL : - Bonjour Kimberly.
Kimberly détourne la tête, faisant fit de Michael, qui s'assoit à son tour.
LUCAS : - Bien. Nous allons pouvoir commencer alors.
Le juge fait alors son entrée dans la petite salle de conciliation. Tout le monde se lève.
JUGE : - Messieurs, dames. C'est bon, asseyez-vous, merci.
Le juge s'installe avec son dossier du couple.
JUGE : - Bien. Vous etes ici pour une dissolution de mariage conjointe, est-ce cela ?
MICHAEL : - Oui, votre honneur.
JUGE : - Bien il ne devrait pas y avoir de problème donc pour le partage des biens.
MARY : - Justement, votre honneur, ma cliente n'est pas d'accord avec le partage des bien que Mr Mancini et son avocat ont mit en place.
LUCAS : - Comment ça, pas d'accord ?
JUGE : - Pouvons-nous en connaitre la cause, maître ?
MARY : - Tout à fait, ma cliente réclame la maison à son nom seul, une pension alimentaire de 2000$ par mois, ainsi qu'une indemnité de 100 000 $ pour le préjudice que Mr Mancini lui a fait subir.
MICHAEL : - Préjudice ??? Mais quel préjudice ?
JUGE : - (à Lucas) Je vous en prie, Maître, calmez votre client !
LUCAS : -(bas, à Michael) Calmes-toi, je vais arranger ça attends... (au Juge) Votre honneur, cette requête est tout à fait illégitime puisque les deux parties font une demande commune de dissolution de mariage, ce qui veut dire un partage équitable des biens...
KIMBERLY : - Faux ! Michael est seul responsable de ce divorce. Ce que tu m'as fait est impardonnable !
MICHAEL : - Quoi ? Aurais-tu de nouveau perdu la tête, Kimberly ?
JUGE : - Mr Mancini !!! Je vous prie de surveillez vos paroles, n'oubliez pas que vous etes dans un tribunal ici !
LUCAS : - Votre Honneur, sauf votre respect, je pense que vous vous trompez de cible. S'il y a bien une victime ici, c'est bien mon client. Il a faillit passer 30 ans en prison pour un meurtre que le cousin de Madame Mancini avait commit !
MARY : - Objection ! Votre honneur, si ma cliente réclame cette pension et cette indémnité c'est à cause du  traumatisme que Mr Mancini lui a fait vivre, elle a subit un préjudice moral lorsque Mr Mancini a délibérément posé des micros chez ma cliente à son insu pour piéger son cousin. Même si celui-ci était effectivement coupable, les pratiques de Mr Mancini et de son avocat étaient illicites et enquierent un préjudice.
JUGE : - Maître Jackson, tout cela est-il vrai ?
LUCAS : - (baissant la tête) Oui, votre honneur.
Michael prend sa tête dans ses mains en signe de défaite.
JUGE : - Bien, en conséquence, j'accorde à Madame Mancini l'entière possession des biens matériels, de la maison, ainsi qu'une pension alimentaire de 2500$ que Mr Mancini devra lui verser chaque mois, ainsi qu'une indemnité de 100 000 $ pour le préjudice moral et les agissements plus que douteux que vous avez fait...
Kimberly regarde Michael, fière d'avoir gagné le divorce.
KIMBERLY : - Tu vois Michael, cette fois-ci, c'est moi qui ai gagné !

Scene 4 : Melrose Place, appart ' de Jane

Jane reçoit un coup de téléphone de sa gynécologue (Victoria-Ann Lewis).

JANE : - Allô ?
GYNECOLOGUE : - Madame McBride ?
JANE : - Oui, c'est bien moi.
GYNECOLOGUE : - Ici le Dr. Gearson, votre gynécologue.
JANE : -(inquiète) Oh, docteur... Que se passe t-il ? Vous avez mes résultats ?
GYNECOLOGUE : - Oui, en effet. Pourriez-vous passer à l'hôpital dans la journée ? Nous avons vos résultats de la date de conception de l'enfant.
JANE : - (stressée) Oui, bien sur, je vais passer. Merci d'avoir appelé, docteur.
GYNECOLOGUE : - Je vous en prie, c'est bien normal. A bientot.
JANE : - Oui.
Elles raccrochent. Jane pose sa main sur sa bouche, d'angoisse.
JANE : - (off) Oh mon Dieu, dans quelques heures je serai fixée maintenant...

LA SUITE DE lL'EPISODE
--- PAGE 2 ---



- MELROSE PLACE - SAISON 2001-2002 -

écrit par
Chucky Matheson

© Copyright 2001-2002 Matheson Entertainment
Tous Droits Réservés.